Bien choisir vos roues et roulettes

Les lots de roulettes qui accompagnent les meubles, chariots ou chaises ont déjà été choisis en fonction de la nature du produit. Cependant, il arrive qu’une roulette doive être changée ou que l’environnement dans lequel on souhaite utiliser le produit évolue et que les roulettes livrées ne soient plus adaptées. Il convient donc de choisir un modèle de rechange et cela n’est pas une mince affaire. En effet, les roues et roulettes pour meubles n’ont pas les mêmes propriétés que celles d’un chariot industriel. Dans cet article, découvrez comment se compose et se fixe une roulette et distinguez les revêtements de roue adaptés à chaque type de sol.

La composition d’une roulette industrielle, pour meuble ou en acier

Une roulette traditionnelle peut se diviser en deux parties : une roue et une chape. La roue permet de déplacer un chariot  et la chape immobilise ou pivote se dernier. Parmi les principaux modèles de chape, 3 modèles peuvent être mis en évidence :

  • la chape pivotante : un pivot est fixé sur la chape, autorisant ainsi le pivotement de la roue ;
  • la chape fixe : pas de pivotement possible ;
  • la chape pivotante à frein : un frein est rajouté à l’avant ou à l’arrière de la roue et permet d’immobiliser la roue ou de bloquer le changement de direction de cette dernière. Le frein est fixé sur la chape et autorise soit le blocage de la roue, soit un blocage directionnel.

La fixation de la chape

Le haut de la chape se fixe au meuble grâce à plusieurs types de fixations :

  • les charges moyennes à très lourdes se transportent plus facilement sur des roulettes à fixation platine.
  • La fixation par trou central s’adapte mieux aux roulettes de collectivités et ne nécessite qu’une seule vis.
  • Pour les chaises ou meubles de bureau, la fixation avec tige filetée convient le mieux et se monte facilement grâce à une prise de clé 6 points.

Les différentes roues pour roulettes

Une roue se compose de trois éléments :

  • un corps de roue ;
  • un roulement appelé moyeu ;
  • un bandage.

Il existe de nombreuses combinaisons de roues mais toutes n’ont pas les mêmes qualités et durées de vie. Le moyeu et le bandage d’une roue ne doivent pas être négligés puisqu’ils contribuent grandement à déterminer la qualité de la roue.

Le bandage de roue se choisit donc en tenant compte de la charge mais surtout du type de sol. Ainsi, vous pouvez opter pour un bandage en caoutchouc semi-élastique si vous utilisez des chariots en atelier. Le bandage en polyuréthane résistant aux coupures est à favorisé lors du transport des charges lourdes sur sol industriel. Finalement, si vous souhaitez rouler en extérieur sur un sol tout-terrain, les roues pneumatiques sauront vous satisfaire.

Si vous hésitez sur le type de roulette à choisir, n’hésitez pas à consulter le mode d’emploi de votre produit ou le site du fournisseur : la nature des roues et roulettes y sera sûrement indiquée.

Sidebar