Qu’est-ce qu’un « Gold Bug »?

Le terme scarabée d’or est à l’origine le titre d’une nouvelle d’Edgar Allan Poe, mais en finance, « Gold Bug » est utilisé pour décrire les personnes qui considèrent l’or physique comme une réserve de valeur afin de protéger leur pouvoir d’achat contre la dévaluation du papier-monnaie. Selon les «scarabée d’or», la valeur de l’or devrait continuer à augmenter dans l’avenir puisque les politiques monétaires des gouvernements et des banques centrales provoquent une baisse de la valeur réelle des devises (l’euro et le dollar, mais aussi le Yuan).

Plus concrètement, l’on définit comme scarabée d’or celui qui conserve ou transforme une partie ou la totalité de ses actifs en or d investissements, ou en produit financiers liés à cet actif. Le terme se réfère également aux analystes qui recommandent toujours l’achat d’or physique comme investissement. Un exemple en est la web vente-achat-or.org qui préfère l’investissement en or a tout autre formes de diversification de ses actifs.
Pour les Gold bugs, l’or est l’incarnation de l’argent et font valoir que le papier-monnaie sans garantie physique a toujours échoué sur plus de 4.000 ans d’histoire économique et que l’investissement en or physique s’est toujours révélé être un refuge de dernier recours. Un Gold Bug est souvent critique envers les systèmes de monnaie fiduciaires, (bien que pas tous) et souhaite un retour à l’étalon-or ou tout autre système monétaire international soutenu par l’or ou par d’autres actifs tangibles. Le terme Scarabée d’or est parfois utilisé dans un sens péjoratif pour désigner un fan inconditionnel de l’or.

L’histoire du terme Gold Bug.

Cette expression est apparue dans la courte histoire «Le scarabée d’or», de l’écrivain et poète Edgar Allan Poe, dont le titre en anglais est « The Gold Bug» qui fut publié en 1843. L’intrigue raconte la découverte d’un scarabée d’or contenant un parchemin codé avec des instructions pour déterrer le trésor d’un vieux pirate.

Le sens moderne de l’expression : McKinley

Mais le Gold Bug n’est vraiment devenu populaire que lors de l’élection présidentielle américaine de 1896, lorsque les partisans de William McKinley, 25e président des États-Unis d’Amérique (1897-1901), utilisé des épingles en or sur les rubans de propagande lors des manifestations de soutien pour l’or contre la «menace de l’argent papier ». Les partisans McKinley étaient connus comme des Gold Bugs.

McKinley républicain, a toujours défendu l’importance de maintenir l’étalon-or au sein du système monétaires des USA, tandis que William Jennings Bryan, le candidat démocrate, populiste, traversé le pays tout en prêchant la nécessité de reléguer l’or et l’argent a un second plan. La campagne de 1896 est considéré par les historiens comme l’une des plus dévastatrice de l’histoire américaine et l’une des plus complexe. William Jennings Bryan a voulu dévaluer le dollar pour permettre aux agriculteurs sans ressources de payer leurs dettes plus facilement. Tout au long de l’administration, McKinley est resté fidèle à sa politique monétaire et au maintien de l’étalon-or comme garantie de la valeur du dollar.

Sidebar