Investir dans le palladium…

En janvier, le prix du palladium était à 750 dollars l’once troy, son plus haut niveau depuis 16 mois. A la date d’aujourd’hui, son prix est de 737 dollars l’once troy soit environ 2% de chute. Contrairement à l’or et l’argent, le palladium est un métal qui n’a pas beaucoup chuté.

Le palladium est une matière première très utilisée dans le secteur industriel, principalement pour la fabrication de convertisseurs catalytiques pour les automobiles. La demande de cette matière première s’est envolée dans les deux dernières décades et l’industrie de l’automobile achète de plus en plus de quantités de palladium.

Il s’agit d’une matière première peu connue hors de l’industrie des métaux précieux mais peu à peu elle s’est convertit en un des fonds de couverture favoris pour 2013 puisque les marchés prévoient qu’une forte chute des fournitures de palladium pourrait stimuler les prix à la hausse.

Les expectatives d’une réduction de l’offre de palladium ont été confortées par les troubles dans l’industrie minière de Sud-Afrique. Bien que la production de palladium en Sud-Afrique ne soit pas aussi importante que celle du platine, elle représente quand même plus d’un tiers de la production minière. De plus, le palladium est confronté à la perte d’une importante source en fourniture : les rumeurs disent que les stocks du gouvernement russe seraient épuisés.

Depuis le mois de novembre dernier, les prix du palladium du marché « spot » ont augmenté de 26%. Certains analystes finirent l’année 2012 avec des prévisions d’investissement très positives pour le palladium en 2013. Pour Citigroup, leurs prévisions favorites étaient pour l’or, le platine et le palladium. Ils prévoient une augmentation de l’ordre de 44% sur le prix du palladium dans les deux prochaines années.

Tiberio Asset Management, un gestionnaire de fonds de matières premières suisse commenta que le palladium est une de ses sélections favorites parmi les métaux pour le long terme.

Un des derniers rapports de la “Commodity Futures Trading Commission » sur le positionnement des investisseurs du marché des matières premières nous démontre qu’ils ont augmenté leurs prévisions à la hausse du métal de 12%.

Comment investir dans le palladium ?

L’investisseur a quatre formes différentes pour investir dans le palladium. Premièrement, il peut investir dans les actions d’entreprises qui se consacrent à l’exploration ou production du palladium comme Stillwater Mining Company bien que l’offre ne soit pas très vaste.

Deuxième forme d’investissement dans ce métal est de miser dans un fond qui réalise le suivi des prix des comptes à terme du palladium.

Troisièmement, il est possible d’investir dans des fonds cotisés en bourse comme les ETFs de « Securities » où les investisseurs ont un contact direct avec le marché « spot ». C’est une des options les plus connues pour investir dans le palladium grâce à l’ETF “Physical Palladium Shares (PALL)» qui fut lancé sur le marché en Janvier 2010. Bien qu’il s’agisse d’un petit fond de moins de 500 millions de dollars en actifs, PALL est un ETF qui offre à l’investisseur un appui physique dans le palladium. Le rendement accumulé en 2012 est de 1,7% bien que le fond eu une importante volatilité durant l’année.

Quatrièmement, nous pouvons aussi investir dans le palladium à travers l’ETF « Physical Palladium ETF (PHPD-LSE) » qui lu-même investit dans la matière première physique.

Sidebar