Vivre à l’île Maurice ou La Réunion

L’idée de tout plaquer pour aller vivre sur une île tropicale à l’autre bout vous séduit ? Vous rêvez d’une meilleure qualité de vie, de palmiers et de sable blanc ? D’une fiscalité avantageuse ? Avez-vous pensé à l’île Maurice ou encore à la Réunion ?

Pourquoi emménager à l’Île Maurice ou La Réunion ?

Nous pouvons rapidement vous communiquer mille et une bonnes raisons de démarrer une nouvelle vie à l’île Maurice ou encore à la Réunion. Avant d’établir un comparatif pour savoir s’il vaut mieux vivre à la Réunion ou vivre à l’île Maurice, je vous propose un peu petit peu d’histoire.

L’histoire des îles sœurs

L’île de la Réunion : Elle a été la première des deux îles a être française. Elle fut nommée en 1642, île Bourbon en hommage à la famille royale française. Mais ce n’est qu’en 1665 que les premiers colons français s’y établirent. Objet de toutes les convoitises, notamment de la part de la Couronne d’Angleterre, elle était l’un des lieux d’escales vers la route des Indes.

Elle fut rebaptisée île de la Réunion en 1793, pendant la révolution française.

En 1810, elle passa sous le contrôle des britanniques qui l’a rétrocéda quatre années plus tard, lors du traité de Paris en 1814. Au début du XIXe siècle, cette région du globe fut le théâtre de nombreuses batailles navales entre la flotte britannique et la flotte française. En 1810, l’île passa sous le contrôle britannique, mais sera rétrocédée à la France lors du traité de Paris en 1814.

L’île Maurice : Autrefois nommée Isle de France, ce n’est pourtant pas les français qui l’ont colonisé en premier. En 1598, les hollandais débarquèrent sur l’île dans la baie de l’actuel Grand Port. Elle sera nommée Mauritius en hommage au Prince Maurice de Nassau.

L’île délaissée par les hollandais devint une terre française en 1715 et fut rebaptisée « Isle de France« . Les français développèrent énormément l’île, la dotant d’infrastructures et en y développant l’agriculture, notamment celle de la canne à sucre.

A l’instar de la Réunion, elle passa sous contrôle britannique en 1810 et la renommèrent « Mauritius » pour la seconde fois de son histoire. Elle restera une possession de la couronne britannique jusqu’à 1968. Cette même année, l’île acquerra son indépendance et donnera naissance à la République de Maurice.

Le climat

Le climat est l’une des raisons majeures de s’installer à l’île Maurice ou La Réunion. En raison de leur situation géographique et de leur proximité, les deux îles bénéficient du même climat, c’est à dire le climat tropical. Les deux principales saisons : l’été austral et l’hiver austral. Le moins qu’on puisse c’est qu’il fait bon vivre en ce qui concerne le climat.

Gagnant du duel ? Ex-æquo. Bien que similaires à certains égards la topologie est très différente. La Réunion est bien plus escarpée. De ce fait à chaque fois que vous prenez 100 mètres d’altitude vous perdez environ 1 degré. Si vous préférez la chaleur et les vastes lagons turquoises alors Maurice est fait pour vous. Si vous préférez les panoramas à couper le souffle, les randonnées pédestres, les microclimats (plus de 200), alors la Réunion est faite pour vous.

La fiscalité

La fiscalité est naturellement très différente entre Maurice et la Réunion.

Île Maurice : L’impôt sur le revenu s’élève à 15%. Absence totale de taxe d’habitation, ni de taxe foncière. Les droits de succession sont à 0% et pas davantage de taxe sur les dividendes.

La Réunion : La Réunion applique le dispositif d’abattement DOM 30% et 40%. En d’autres termes, les domiciliés à La Réunion bénéficient d’une réduction de 30% de l’impôt jusqu’à 5000 €.

Gagnant de ce duel ? L‘île Maurice a une fiscalité plus attractive. Si on entre dans le détail, la VAT à l’île Maurice est de 15%, les frais de votre couverture santé peuvent être déduits…

Situation géographique et topologie

Les deux îles sont très proches l’une de l’autre.

Île Maurice : Elle est située à l’ouest de l’Océan Indien, au cœur de l’archipel des Mascareignes. Maurice occupe une position centrale. A l’ouest de Maurice, l’île sœur de la Réunion, à l’ouest l’île de Rodrigues, qui s’avère être territoire mauricien bénéficiant d’une certaines autonomie. L’île Maurice tout comme l’île de Réunion est un territoire volcanique. Maurice est très éloigné des terrains escarpés de l’île sœur. Les terrains sont très érodés, ceci est du à l’absence d’activité volcanique. Le point culminant de Maurice est situé à 828 mètres d’altitude. La carte maîtresse de Maurice reste son lagon turquoise et ses plages de sable blanc. Elle offre toutefois de belles randonnées dans le parc national de Rivière noire.

La Réunion : l’île se situe elle aussi dans l’archipel des Mascareignes, située à 172 kilomètres de l’île sœur et 679 kilomètres de la Grande île. La Réunion est un département français de l’Océan Indien. La topologie est radicalement différente, le point culminant de la Réunion est le Piton des neiges, il s’élève à 3070 mètres d’altitude. La Réunion possède plusieurs surnoms, mais l’un des plus connu est l’île intense.

Pourquoi l’île intense ?

L’île regorge de cirques, de cascades, de panoramas époustouflants. La Réunion est le territoire privilégié par les amateurs de trek. Connue du monde entier pour sa diagonale des fous. Probablement l’un des raids les plus difficiles. Paradis des amateurs de sports extrêmes, les pratiquants de sports aquatiques ne seront pas déçus. Bien que plus petit que celui de Maurice, le lagon de Réunion n’a rien à lui envier. Les plongeurs et autres randonneurs aquatiques seront émerveillés par l’incroyable diversité marine. Seule ombre au tableau, les attaques de requins.

Conclusion

Sur le plan du climat et de l’environnement, l’Île Maurice et La Réunion ont chacune de quoi faire rêver. Concernant la fiscalité, l’offre est très différente. Maurice offre une fiscalité plus avantageuse pour les investisseurs. La Réunion vous propose un confort de vie à la française mais sous les tropiques. Vous devrez donc déterminer ce qui vous importe le plus. Si vous privilégiez la sécurité et le confort ou l’optimisation fiscale pour l’investissement.

Sidebar