Les différentes embauches dans les SSII

Une SSII (aujourd’hui appelée ESN, Entreprise de Services du Numérique) peut organiser son recrutement de plusieurs manières.

Embauche à partir d’un profil

Lorsqu’une ESN se base sur le profil d’un candidat, c’est qu’il est en mesure de répondre à plusieurs types de missions proposées régulièrement par ses clients. Le profil regroupe à la fois la personnalité du candidat et ses compétences techniques. Le fait qu’une entreprise soit intéressée par un candidat est une bonne chose, cela lui permet notamment d’avoir une légère marge de négociation par rapport à son salaire. Le nouvel ingénieur partira en mission pour le client dès que possible après son embauche. Le problème est que l’employé ne connaît pas toujours le type de projet sur lequel il devra travailler à la signature du contrat. Un autre inconvénient est l’emplacement de la mission : elle n’est pas toujours annoncée dans l’offre. Le candidat peut se retrouver à travailler dans une région autre que chez lui. Il n’a cependant pas le choix et ne peut souvent pas se permettre de refuser un travail si la SSII l’estime compétent pour le profil. Il arrive souvent que ses missions ne correspondent pas à sa spécialité. Il convient donc de se tenir informé des dernières évolutions des technologies.

Embauche pour une mission

Comme son nom l’indique, une embauche sur mission a lieu pour répondre à un besoin immédiat d’un client. Le commercial de l’ESN utilise donc différents biais de recrutement (sites internet spécialisés notamment) pour trouver le candidat idéal. Celui-ci connaîtra à l’avance la mission à laquelle il est destiné. La décision finale revient toutefois au client, et son aval permettra l’embauche du candidat au sein de l’ESN et donc le démarrage de la mission. Au niveau d’une entreprise, les missions sont un moyen de satisfaire un besoin ponctuel, souvent pour quelques mois (voire des semaines). L’installation d’une nouvelle infrastructure notamment, qui nécessite un profil technique qui ne sera plus utile dans la masse salariale une fois l’installation en place. C’est donc une flexibilité appréciable pour les nécessités techniques, et une occasion de varier les expériences pour le candidat.

Contrat de préembauche

Un contrat de préembauche correspond à une période de test chez le client à l’issue de laquelle le candidat pourra être embauché en CDI au sein de la société si celui-ci a donné entière satisfaction. Il sera alors employé à temps plein, avec tous les avantages que cela confère (la stabilité sur plusieurs années, l’accès au comité d’entreprise, les perspectives d’évolution). Dans le cas contraire, l’ingénieur restera un employé de l’ESN qui le placera dans d’autres missions correspondant à son profil. En cas d’acceptation du client, le principal problème de l’ingénieur est la renégociation de son contrat et de son salaire.

Sidebar