Glaucome : causes et effets pour le gérer

Encore relativement méconnu, le glaucome est une maladie dégénérative qui touche les nerfs optique. Ce problème touche plus de 3 millions de personnes rien qu'aux États-Unis. Cependant, peu de gens en connaissent les causes et conséquences. Si il est essentiel de se rendre chez un optométriste régulièrement, il est également bon d'être soi même informé des causes et effets de cette maladie. Voici donc 5 points qui vous permettront d'en savoir plus et de vous protéger :

1 – Qu'est-ce que le glaucome ?

Le glaucome, par une pression et un assèchement engendre des dégâts sur les nerfs optiques. Il en résulte une lente mais importante baisse de la qualité de votre vision. Attention, la perte de vision engendrée par le glaucome entraîne des dommages irréversibles.

Il existe plusieurs classifications des glaucomes. Cela peut dépendre de sa localisation. Ainsi, le glaucome peut être à angle ouvert ou à angler fermé. Selon l'âge auquel le glaucome est contracté on peut également parler de glaucome congénital. Le glaucome est alors présent dès la naissance.

2 – Qui peut être touché ?

Comme souvent, tout le monde n'est malheureusement pas égal face au glaucome. Cette maladie dégénérative est ainsi souvent héréditaire. Des antécédents en terme de diabètes ou encore des traumatismes réguliers au niveau des yeux permettent au glaucome de se développer plus facilement. Enfin, il faut savoir que les médicaments à base de stéroïdes sont particulièrement propices au développement du glaucome. Si vous pensez rentrer dans une de ces catégories, n'hésitez pas à prendre rapidement rendez-vous chez votre optométriste.

3 – Quel impact sur votre vue ?

Le glaucome possède en anglais le sombre surnom de “silent thief” soit de “voleur silencieux”. Ainsi, il est parfois difficilement identifiable par les personnes touchées car la baisse de la qualité de la vue se fait de manière très lente et graduelle. Un professionnel optométriste sera pourtant capable d'identifier rapidement le problème. Des outils de tomographie par exemple permettent un examen poussé. La tonométrie permet elle de mesurer la pression dite intra-oculaire. Les déformations engendrées par cette pression sont visibles grâce à cette technique.

4 – La glaucome peut-il se gérer ?

Si il est difficile de supprimer complètement un glaucome une fois contracté, celui-ci peut se contrôler si il est rapidement détecté. Selon la nature, des gouttes, de la micro-chirurgie ou encore de la chirurgie laser peuvent être des solutions efficaces. Le but est principalement de traiter l'hypertonie oculaire et de réduire ainsi les dégâts sur les nerfs optiques.

Le traitement peut donc être médical mais aussi chirurgical, au laser ou même par ultrasons. Cette dernière technique est relativement nouvelle et a été testée pour la toute première fois en 2010.

5 – Détection et traitement

Pour cela il est essentiel de passer régulièrement chez votre optométriste. Un rythme de visite de minimum 1 fois par an est fortement conseillé. En effet, beaucoup de personnes ne ressentent aucun trouble alors même que le glaucome est en train de se développer. Il est alors important d'effectuer un check-up. Une fois les traitements mis en place, ils permettent de baisser la pression exercée sur vos yeux par le glaucome. Ne prenez aucun risque avec votre santé !

Sidebar