Comment devenir un mécanicien spécialisé ?

La nature du métier

Vous êtes habile de vos mains, mais vous ne savez pas quoi faire de ce don? Vous avez l’esprit créatif, mais vous ne savez sur quoi l’exercer ? Le métier de mécanicien est tout indiqué pour vous, à condition d’aimer le travail physique et la résolution de problèmes. C’est exact, le mécanicien travaille de la tête et des mains dans un univers en constante évolution. Les automobiles d’aujourd’hui sont des machines complexes et fascinantes et un bon mécano en connaît tous les rouages. Apte à poser un diagnostic précis sur l’état d’un véhicule, il joue un rôle capital quant à la sécurité routière.

La formation professionnelle

Donnée par des instructeurs techniques, la formation pratique se fait avec de l’équipement et dans un environnement qui correspond au milieu de travail.

Système d’injection, freins, direction, suspension, système d’allumage, système électrique, de même que soudure, réparation de moteurs, composantes électroniques sont autant d’aspects de la mécanique que l’étudiant devra connaître. Sans compter le débosselage de carrosserie et la peinture de véhicules.

Il s’agit, en fin de compte, de remettre en marche une machine qui, pour une raison que le mécanicien doit identifier, a cessé de fonctionner correctement. Une école de mécanique offrira aussi des cours qui traitent de sécurité et de protection environnementale.

Champs de spécialisation

Selon le type de véhicules :

On le sait, parmi les véhicules que le mécanicien automobile aura à réparer, on retrouve toute une gamme de voitures, des familiales et des berlines jusqu’aux voitures sport haut de gamme et anciennes. Un mécanicien automobile peut décider de se spécialiser dans un type de véhicules particulier, par exemple, les motos ou encore les camions lourds.

Même si le mécanicien de véhicules lourds accomplit à peu près les mêmes tâches qu’en s’occupant de voitures, il devra généralement suivre une formation complémentaire pour  assurer la réparation et l’entretien de :

– Camions lourds

– Véhicules d’urgence

– Véhicules de transport collectif

– Autobus scolaires

De même pour ceux qui, après avoir suivi un cours de mécanique automobile, souhaitent œuvrer dans le domaine de la machinerie lourde ou de la mécanique de chantier. Dans ce cas, ils pourront travailler dans des industries aussi diverses que :

–  le milieu agricole : tracteurs, moissonneuses-batteuses

–  la construction et les travaux publics : pelles mécaniques, remorques excavatrices

– Exploitation forestière : ébrancheuses, débardeurs

– Exploitation minière : foreuses, concasseurs

Selon le type de composante :

Certains volets abordés à l’école de mécanique automobile sont si pointus qu’un mécanicien peut choisir de s’y adonner à temps plein. C’est le cas, par exemple, de l’alignement de roues, une tâche si précise, si minutieuse, qu’elle doit être prise en charge par un spécialiste. Les composantes qui suscitent le plus de spécialisations sont :

– le moteur

– le système d’injection

– le système de climatisation

– les freins

– l’alignement de roues

– les systèmes électroniques

Contactez dès aujourd’hui l’École de l’Automobile pour plus de détails sur le cours de mécanique automobile.

Sidebar