Du côté des concessionnaires automobiles du Québec

Les concessionnaires du Québec vendent près de 30 % des véhicules du marché canadien, une valeur estimée à 9 milliards de dollars par an. Selon les statistiques de la CCAQ, ces concessionnaires vendent en moyenne 400 000 véhicules neufs annuellement, et environ 200 000 véhicules d’occasion (la moitié des véhicules d’occasion du marché québécois). Par ailleurs, leurs ventes de pièces et de services s’élèvent à un milliard de dollars. Au Canada, un emploi sur sept relève de cette industrie.

Véritable PME, l’entreprise du concessionnaire compte en moyenne une trentaine d’employés.  Près de 35 000 emplois sont rattachés à ce secteur, juste au Québec. Chacune de ces entreprises est composée de cinq services :

– le service des ventes

– le service après-vente

– le service des pièces

– le service de la carrosserie

– l’administration générale

 

Zoom sur le technicien en mécanique

La mécanique automobile est un domaine littéralement investi par les nouvelles technologies. Aujourd’hui, l’inspection et l’entretien des véhicules se font avec un équipement hautement sophistiqué. Doué en mathématiques et en traitement de l’information, le technicien en mécanique saura poser un diagnostic précis à l’aide d’outils technologiques. Spécialisé dans l’entretien et la réparation de tous les systèmes d’un véhicule, il apportera les correctifs nécessaires à ces systèmes dont le fonctionnement est de plus en plus complexe.

En tant qu’employeurs, les concessionnaires sont sans doute plus aptes à renouveler leurs équipements, à offrir des ateliers et des services sans cesse actualisés. Ils offrent un milieu professionnel stimulant, car en évolution constante. Travaillant au sein d’un tel milieu, celui ou celle qui aura suivi un cours de mécanique automobile orchestrera savoir théorique et « praxis », c’est-à-dire, savoir-faire manuel.

 

Zoom sur le commis aux pièces

Vous êtes un as de la classification ? Vous vous y connaissez en mécanique ainsi qu’en informatique ? En ce cas, vous avez le profil type du commis aux pièces. Celui- là même qui répond à la fois aux demandes de ses clients internes (collègues mécaniciens) qu’à celles de ses clients externes (préposé d’un atelier de carrosserie voisin, consommateur à la recherche d’une pièce précise).

Le travail du commis aux pièces consiste à saisir les besoins de sa clientèle diversifiée, à  conseiller celle-ci et à l’aiguiller vers les nouveaux produits disponibles. Il doit en outre assurer une gestion efficace de l’inventaire, physique et électronique, des pièces et accessoires.

Vous souhaitez œuvrer dans le secteur automobile ? Soyez prêts à actualiser vos compétences sur une base régulière, pour être à même de suivre la dynamique de l’industrie.

 

 

Contactez l’École de l’automobile pour plus d’informations sur la formation en mécanique automobile.

Sidebar