3 étapes à suivre pour une meilleure gestion de l’e-réputation

La réputation numérique a été conçue en même temps que la naissance du web. Depuis, la gestion de l’ e-réputation est devenue un élément à part de la stratégie marketing d’une entreprise. L’époque où l’avis des consommateurs ne fait pas le poids contre les stratégies de vente est définitivement révolue. Dorénavant, il suffit de quelques secondes pour qu’un bad buzz  fasse le tour du web et avoir des répercussions économiques sur les activités d’une entreprise.

Diagnostiquer sa présence en ligne

Avant d’entreprendre telle ou telle action sur son image, il est préférable en premier lieu de faire une veille pour voir si sa marque est déjà mentionnée ou non sur le web. En effet, une entreprise peut être citée même sans avoir un site ou un blog d’entreprise. Les résultats issus d’un  audit e-réputation représentent une situation à une période T. Ces détails sont très dynamiques, mais c’est ce qui permet également d’avoir une indication sur  des tâches à effectuer. Le mieux est de faire le diagnostic tous les 6 ou 12 mois pour évaluer de nouveau le résultat.

En cas de commentaire négatif ou de gestion difficile des mentions, il vaut mieux confier cette étape à une agence e-réputation.

Améliorer le positionnement de sa marque

La meilleure technique pour garder la main sur la gestion de l’ e-réputation est de faire une veille e-réputation régulière. Rien de plus compliquer, les outils pour faire le point sur votre e-réputation sont nombreux comme ceux de Google qui à eux seuls suffisent pour suivre l’évolution d’apparition d’une marque, d’un nom… C’est en fonction des résultats obtenus que les actions de positionnement doivent être entreprises, notamment sur tel mot clé, de quelles manières et surtout dans quel but.

Le positionnement est un levier décisif de l’image en ligne et même utiliser par une agence –réputation pour sauver l’e-réputation d’une marque. En figurant ailleurs que sur la première page de résultat de Google, les internautes auront du mal à voir les contenus de qualité que la marque va leur proposée. A savoir que les tâches d’une agence e-réputation sont étroitement liées aux stratégies SEO de la marque.

Plusieurs techniques existent pour améliorer le positionnement d’un site, comme les stratégies de netlinking, billets de blog… Cependant  il ne faut jamais perdre de vu que le but est d’allier visibilité et positionnement. C’est d’ailleurs l’un des avantages à confier son site à une agence e-réputation qui inclue également des techniques SEO dans la stratégie e-réputation.

Gestion de l’e-réputation : les bad buzz

Aucune marque n’est à l’abri d’un bad buzz. C’est d’ailleurs une des stratégies de benchmarking qui est souvent employé dans le monde du marketing. Dans la situation où une marque se trouve être victime d’un avis négatif, sa réaction aura autant d’impact que le commentaire négatif lui-même. En réagissant mal, cela pourrait entacher davantage l’image de son entreprise.

Il est question d’une réaction stratégique qui doit étouffer ou du moins réduire les mauvaises appréhensions à son encontre. Lorsque les allégations sont trop évidentes, il est conseillé d’éviter de le nier. Un mea-culpa est parfois la meilleure réaction à adopter pour mettre de l’eau sur le feu. En pratique, il vaut mieux confier le nettoyage à une agence e-réputation que d’entreprendre des actions hasardeuses qui pourront aggraver la situation.

Sidebar