Le rouleau à gazon ou comment entretenir sa pelouse de manière écologique et durable !

L’automne commence à peine à s’installer que déjà vous surprenez en vous des envies de sieste dans l’herbe, de pique-niques improvisés au fond du jardin ou encore de parties de foot avec vos enfants. Et si votre gazon avait lui aussi envie de vacances ? Après tout, n’est-ce pas lui que vous avez allègrement piétiné tout l’été, traçant un sentier entre votre maison, le barbecue et votre table de jardin ?

Tout comme vous, le gazon est vivant. Si si, je vous assure ! Il est certes (beaucoup !) moins bruyant qu’une bande de gamins déchainés, mais pourtant il grandit et il a des besoins, comme chaque être vivant.  Ainsi il appréciera un léger arrosage en soirée si le temps a été chaud et sec toute la journée, tout comme vous appréciez de prendre l’apéritif en terrasse avant de passer à table.

Vous n’étiez pas chez vous cet été et le soleil en a profité pour se griller un brin d'herbe de votre jardin avec ardeur ? Et si vous profitiez de la douceur des jours d’automne  pour vous occuper de votre carré de pelouse ? Ni trop fraîche, ni trop élevée, la température de mi-saison vous permettra de passer encore d’agréables moments dehors. Vos petites graines seront aussi ravies d’aller se blottir dans la terre encore tiède avant d’affronter les rigueurs hivernales. Le mois d’octobre est la période idéale pour planter votre pelouse.

Si vous êtes courageux (et que vous avez le temps !), la bêche sera votre meilleure amie pour retourner la terre. Vous pourrez sinon emprunter son équivalent motorisé à l’un de vos voisins. Après cette étape, vient le moment de semer. Bien sur, vous avez au préalable sélectionné le type de gazon qui convient le mieux à l’usage que vous faites de votre jardin (sport, farniente, décoratif…). Pour favoriser une meilleure répartition des graines, équipez-vous d’un râteau, et grattez légèrement la surface de la terre. Après la semence, il est d’usage de passer un rouleau à gazon sur toute la surface de votre jardin afin de permettre aux graines d’adhérer plus fermement à la terre. Assurez-vous que la terre et le rouleau soient bien secs, sinon vos graines risquent de se coller à votre rouleau plutôt qu’au sol ! Une fois ces opérations effectuées vous pouvez arroser vos plantations (légèrement afin de ne pas noyer votre sol). Il n’y a plus qu’à attendre que ça pousse !

Par la suite, votre rouleau à gazon vous permettra  d’aplanir et de densifier votre sol avant de tondre, afin d’éviter d’arracher trop prématurément les pousses toutes neuves. Celles-ci doivent être assez grandes (environ 10cm) pour avoir la force de se redresser après le passage du rouleau. A la suite de l’hiver, le roulage a aussi comme effet d’aplanir un sol qui aurait été soulevé par le gel et de le niveler.

Un autre usage du rouleau à gazon est de permettre la densification de votre pelouse, ce qu’on appelle le tallage dans le jargon des jardiniers. Plus besoin d’engrais et autres produits chimiques quand la nature nous donne les moyens de faire ce que l’on veut, pour autant que l’on y mette du sien ! Le tallage des plantes est une propriété qui leur permet de produire plusieurs tiges à partir du jeune brin initial. Le roulage est une méthode d’agriculture ancestrale permettant de déclencher ce phénomène. Alors, vous qui rêvez d’une belle pelouse bien fournie, pourquoi vous en priver ?

Et puis le rouleau a un usage 2 en 1 : vous entretenez votre jardin tout en faisant de l’exercice !

En conclusion, utile et durable, facile à entretenir et écologique, le rouleau de gazon est un véritable allié pour le soin de la pelouse.

 

Sidebar