La construction d’une maison passive, est-ce rentable ?

Depuis la mise en place de  la nouvelle réglementation thermique, la RT2012, on peut s'interroger sur la pertinence de construire une maison passive.

Faisons un petit peu de calcul. Aujourd'hui, en 2013, pour une maison de 100m2, chauffée par un poêle à granules de bois (un mode de chauffage économique), une maison à la norme de le RT2005 consomme environ, 120kwh/m2/an, soit 12000 kW, soit 720 euros par an si l'on part du principe que le coût du kW de granules coûte, 0.060 euros. La même maison au norme actuelle, soit à la RT2012, consomme en moyenne 50kwh/m2/an, soit 5000 kW, soit 300 euros par an. On économise donc 420 euros par an avec une maison BBC. L'entretien du poêle à granules n'est pas pris en compte, il n'est pas négligeable et sera même important pour une chaudière, pompe à chaleur, géothermie,…mais, faisons simple.

Si l'on part du principe qu'une maison au norme de la RT2012 coute environ 1380 euros/m2 et à la rt2005 1200 euros/m2 (soit 15% de moins), on arrive à un surcout constructif de 18000 euros pour cette maison de 100m2. On aura donc un retour sur investissement au bout de 42 ans, avec un poêle à granules, sans prendre en compte augmentation des énergies. Si l'on prend en compte l'augmentation des énergies à un taux de 6% par an (ce qui est le taux actuel, depuis 3 ans), le retour sur investissement tombe à 14.5 ans !

Revenons à la maison passive. Pour construire une maison passive, il faudra compter au minimum  un investissement de 1800 euros par m2, soir un surcout par rapport à une maison Rt 2012 d'environ 42000 euros. Certes, une maison passive consommera que 1500 kW par an. On ne consommera plus que 90 euros maximum de chauffage par an, soit une économie, toujours avec un poêle à granules, de 210 euros par an. Mais, vu le surcout lié à la construction, il faudra 200 ans (sans prendre en compte l'augmentation des énergies) pour avoir notre retour sur investissement. Si l'on prend en compte l'augmentation des énergies à un taux de 6% par an (ce qui est le taux actuel, depuis 3 ans), le retour sur investissement ne sera que de 17800 euros au bout de 20 ans ! Donc encore très loin de la rentabilité… J'en conclu donc qu'une maison passive n'est pas rentable par rapport à une maison bbc, sauf exception, et il y en a plusieurs liées au climat, à l'augmentation des énergies, au type de chauffage, à l'architecture choisie…

Je pense que construire une maison bbc la plus performante possible et surtout bioclimatique, permet d'avoir un très bon rapport prix-confort-économies d'énergies. Le chauffage au bois est de loin la meilleur solution, avec ses dérivés. La qualité des matériaux et la mise en œuvre sont fondamentaux, pour garantir la durabilité.

Sidebar