Rénover thermiquement sa maison et réduire sa facture de chauffage par 5 - Dmoz.fr | Actualité insolite
Aller au contenu

Rénover thermiquement sa maison et réduire sa facture de chauffage par 5

Les travaux d'isolation thermique d'une maison peut permettre de réduire considérablement sa consommation d'énergie.

Quelle est la consommation d'une maison de 100 m² :

– avant 1975 la consommation d'énergie est d'environ 350kWh/m2 soit avec un chauffage électrique 4900 euros de chauffage !
– avant la rt2000 la consommation d'énergie est d'environ 200kWh/m2 soit avec un chauffage électrique 2800 euros de chauffage
– après la rt2000 la consommation d'énergie est d'environ 100kWh/m2 soit avec un chauffage électrique 1400 euros de chauffage
– après la rt2012 la consommation d'énergie est d'environ 50kWh/m2 soit avec un chauffage électrique 700 euros de chauffage

On consommera autant d'énergie avec un autre mode de chauffage même si la facture pourra être beaucoup moins couteuse avec un poêle à bois ou granules. Il n'y a aucune chance pour le cout des énergies baisse dans un avenir plus ou moins lointain, bien au contraire. Donc, à part si vous pouvez faire construire une maison passive, il va falloir rénover.

Si comme la plupart des Français, vous habitez une passoire énergétique, vous devrez bientôt faire un choix entre vous chauffer ou partir vacances ou même au pire, vous nourrir…Pour éviter ce scénario catastrophe, isoler son logement devient une priorité urgente.

Comment isoler thermiquement son logement à moindre coût ?

Il faut d'abord définir ou isoler et définir les priorités en fonction de votre budget. Par ordre d'importances se sont :

– la toiture (30% des pertes)

– les murs (25 % des pertes)

– l'air renouvelé (20 % des pertes)

– les vitres (13 % des pertes)

Donc, il faut commencer par vos combles. Pour ne pas y revenir, prévoyez large 40 à 50 cm d'épaisseur. Pour le choix de l'isolant, en fonction de votre budget, préférez de la laine de bois, chanvre ou ouate de cellulose. Les isolants minces sont inefficaces et la laine de verre vieillit très mal. Si vous n'avez aucun budget, n'hésitez pas à utilisez des isolants moins conventionnels que vous pouvez trouvez pour presque rien, comme la paille.

La deuxième étape sera l’isolation des murs. C'est à mon sens le poste le plus complexe. Bien souvent, la maison étant habitée, si on isole par l'intérieur, il faudra repenser la décoration et consentir à perdre de la place. Un autre inconvénient de l'isolation intérieure est qu'elle supprime le plus souvent l'inertie de la maison. Elle par contre moins couteuse et plus facile à mettre en œuvre que l'isolation extérieure. Le plus classique sera de réalisé une ossature secondaire contre vos murs, en bois ou métal et de la remplir de 20 à 30 d'isolant. Pour une correction thermique à moindre cout, on pourra réaliser 5 à 8 cm d'enduit chaux chanvre. Pour être réellement efficace, il faudra isoler par l'extérieur. On pourra utiliser des isolants issu de la pétro-chimie, naturelle (végétaux ou minéraux).

La troisième étape, la plus simple, consistera a changer les ouvrants quant ils sont inefficaces. Pour ceux qui ont les moyens, pas d”hésitations, il faut installer des fenêtres triple vitrages hautes performances, en bois ou bois aluminium, ouvrants et dormants. La solution économique sera de double vos portes et fenêtres existantes, avec des ouvrants de récupération, en double vitrage.

Si vous avez effectué tous ces travaux, vous aurez probablement une maison beaucoup plus étanches. Vous pourrez donc envisager d'installer une vmc double flux qui vous permettra d'économiser encore 20% de chauffage et de suffisamment renouveler votre air intérieur.

-