Comment bien choisir son justaucorps de gymnastique ?

La gymnastique est une discipline qui, comme d’autres, peut s’exercer à plusieurs niveaux : on peut trouver les sportifs de haut niveau qui passent de longues heures à s’entraîner ainsi que les sportifs qui s’exercent seulement quelques heures par semaine. Dans les deux cas, les exigences sont complètement différentes et les équipements nécessaires seront toujours en accord avec ce degré d’exigence. Une des caractéristiques principales de la gymnastique artistique, comme son nom l’indique, c’est bien « l’art » ou « l’élégance » dont les sportifs doivent faire preuve pour réaliser une bonne chorégraphie : pour cela, le justaucorps est un des éléments-clés de cette discipline.

Le justaucorps d’entraînement :

Le justaucorps d’entraînement doit en particulier être robuste et fonctionnel. Il faut, en effet, qu’il puisse résister à des efforts quotidiens ou pour le moins hebdomadaires, mais aussi permettre à la gymnaste de poursuivre, sur une séance, des efforts intenses en continu, avec la moindre gêne. Le justaucorps d’entraînement doit donc être en mesure de transporter la sueur et permettre ainsi et aussi une bonne régulation de la température du corps. Conséquemment, le justaucorps d’entraînement peut être sans manches, et doit pouvoir se laver simplement.

Par ailleurs, le justaucorps d’entraînement doit avoir un bon rapport qualité/prix qui permette d’en posséder plusieurs, en fonction du niveau de pratique de la gymnaste, et du temps qu’elle consacre à son sport.

Ces nécessités techniques et pratiques n’interdisent cependant pas l’esthétique – on est toujours plus à l’aise dans un beau vêtement – mais il est préférable que cette dernière ne soit pas trop chargée. Par exemple avec une présence légère de strass.

Le justaucorps de compétition :

Le justaucorps de compétition doit répondre à des règles implicites de coupe et participera indirectement dans l’évaluation de la gymnaste. En effet, si rien n’interdit les manches courtes, le justaucorps à manches longues reste le plus largement apprécié en raison de son classicisme et de la valorisation des bras comme extensions du corps, soulignant ainsi la courbe pieds-mains dans le mouvement. Il ne faut jamais perdre à l’esprit que, lors d’un exercice, le justaucorps et la gymnaste doivent composer en une seule forme longiligne et harmonieuse. Son dessin doit insister sur l’élégance de ce sport et mettre en évidence l’élancement du cou et des jambes. D’une manière quelque peu sommaire, on peut considérer que la gymnaste est à la fois ballerine et acrobate, en ce sens qu’elle doit pouvoir marier les styles de mouvement propres à l’une ou l’autre avec subtilité, en un équilibre ténu entre finesse et force.
Ainsi, le justaucorps est sujet à de nombreuses torsions. Les zones les plus exposées à celles-ci étant les hanches et le bas-ventre, il n’est guère conseillé de choisir une tenue portant des strass ou dont le tissu serait fragile à ces endroits en particulier. Il faut se demander combien de temps on souhaite porter son justaucorps de compétition, un an ou deux, avant de se décider sur la qualité même du vêtement.

Pour que le justaucorps soit en accord avec la chorégraphie et la gymnaste, les stylistes se doivent de prendre en compte la taille de celle-ci ainsi que les couleurs et le design du justaucorps pour mettre en valeur ses points forts et ses points faibles. Si la/le gymnaste a un teint de peau plutôt pâle, il est préférable de ne pas choisir un justaucorps de couleur claire. De la même façon, si la/le gymnaste a des jambes fortes, le justaucorps avec une coupe haute sera préférable. Le col en V des justaucorps est souvent choisi pour souligner la longueur du cou de la/le gymnaste, par exemple. C’est pour cela qu’au moment de choisir un design plutôt classique ou moderne du justaucorps il est très important de prendre en compte les charactéristique physiques et physiologiques du gymnaste qui présentera la chorégraphie devant toute l’équipe de juges.

La tendance actuelle, en 2013, est plutôt à un dessin réduit avec du tulle (voile léger et transparent) et lycra métallisé. D’une manière générale, la ligne se veut plutôt sportive, et l’élégance de la tenue doit affirmer cette orientation. Les gymnastes veulent mettre l’accent sur leur sport plutôt que la personne, et distinguer ainsi ce dernier de la gymnastique rythmique et l’acrobatie. Un dessin réduit et peu chargé, avec un maximum de trois couleurs, correspond bien à cette fin. Le justaucorps doit être à l’image de leur sport, dynamique, donc avec des couleurs fortes, vivantes, et moins fleurie.

 

Voici en exemple deux justaucorps.

Justaucorps Compétition Entraînement Justaucorps-Competition-et-Entrainement

 

Le premier justaucorps est en velours lisse avec une partie métallisée. Le second justaucorps est en lycra métallisé avec manches en tulle. Le strass est présent sur les manches et en haut du corps.

Le modèle d’entrainement sera bien plus robuste et confortable. Celui de compétition mettra d’avantage en valeur la gymnaste  mais évidement le tulle, le strass et le tissu auront une durée de vie limitée en usage intensif.

Il est en général possible d’individualiser les couleurs d’une tenue. Partant d’un justaucorps choisi dans la collection d’un fabricant, la gymnaste peut demander à ce que les couleurs soient remplacées par d’autres, correspondant à celles de son club, à ses goûts propres, ou pour harmoniser le visuel de la gestuelle en un lien solide entre esthétique et style. Il faut toutefois bien se renseigner auprès du fabricant, car tous ne permettent pas cette forme individuelle de personnalisation, préférant commencer ce service pour un nombre minimum de tenues auquel seuls les clubs peuvent trouver intérêt. D’autres, par contre, sont même en mesure de fabriquer vos propres créations. Ainsi, le choix du justaucorps dépend aussi lourdement du choix du fabricant. Ils ont certes chacun leur propre style esthétique – ce qui suffit, en soi, pour aller comparer – mais aussi proposent-ils des services différents qui peuvent avoir leur importance.

Note : un justaucorps blanc doit absolument être doublé, tout comme les tissus transparents sur le haut, pour camoufler le soutien-gorge ou la brassière sport qui entacheraient fortement l’esthétique générale de la tenue et de la gymnaste en conséquence. On peut les commander doublés chez certains fabricants, comme chez Ervy par exemple, mais ce n’est pas le cas de tous les fabricants, Aussi est-il préférable de se renseigner avant l’achat.

sources : Ervy, Desmarks Sport


Audible FR - Profitez de l’offre d’essai et téléchargez votre premier livre audio gratuitement !

Sidebar