Le logiciel de caisse NF525, une certification obligatoire ?

Lorsque l’on possède un commerce, peu importe lequel, on est amené à réaliser de nombreuses transactions financières. Par conséquent, il est plus judicieux et plus sécurisé de posséder un terminal capable de gérer toutes ces opérations. Ce terminal est la caisse enregistreuse, un objet particulièrement pratique qui sert grandement à tous les commerçants. Et pour cause, selon les secteurs d’activité, la caisse enregistreuse est un élément primordial de leur profession car il est impossible de tout gérer manuellement. En restauration, par exemple, il faut gérer les commandes, les réservations, le service et l’encaissement, ainsi, la caisse enregistreuse va servir à gérer tout cela bien plus facilement et de manière sécurisée. Seulement, pour pouvoir utiliser une caisse enregistreuse, il faut aussi posséder un logiciel de caisse. Mais attention, le logiciel de caisse ne doit pas être choisi au hasard. Tout d’abord il faut qu’il soit ergonomique et simple d’utilisation mais aussi certifié.

Qu’est-ce que la certification NF525 ?

En France, les logiciels de caisse se doivent d’être soumis à certaines règles. Ainsi, jusqu’à présent, pour pouvoir être mieux sécurisée, il fallait faire l’acquisition d’une certification de caisse enregistreuse. Cette certification sert avant tout à lutter contre les fraudes et donc à protéger les personnes possédant des caisses enregistreuses. Ainsi, en traçant toutes les transactions financières réalisées sur la caisse enregistreuse, cette dernière sera donc capable de déceler les éventuelles fraudes.

La certification de caisse enregistreuse la plus connue en France est la NF525. Cette certification permet donc de sécuriser vos caisses enregistreuses en identifiant toutes les opérations financières réalisées sur ces terminaux mais aussi en archivant toutes ces données. De cette manière, les risques de fraudes seront bien moins élevés qu’avec une caisse enregistreuse sans certification.

La certification NF525 est-elle obligatoire ?

À partir du 1er janvier 2018, tous les commerçants possédant une caisse enregistreuse seront dans l’obligation de posséder la certification NF525. Tous les secteurs d’activité sont concernés et l’intégralité des commerçants se doivent de respecter cette règle. En effet, si vous subissez un contrôle fiscal, la première chose qui sera contrôlé sera cette certification. En d’autres termes, si lors d’un contrôle vous ne possédez pas la certification NF525 à partir du 1er janvier 2018, vous serez passible d’une amende de 7500€ par logiciel non certifié. Ainsi, si vous possédez plusieurs caisses enregistreuses non certifiées, vous devrez multiplier cette somme par le nombre d’appareils. Bien évidemment, vous devrez vous acquitter de cette amende dans les 60 jours sous peine d’avoir des conséquences bien plus graves. Toutefois, dans certains cas, vous avez la possibilité de simplement mettre à jour votre logiciel de caisse afin d’être en règle au niveau de la certification. Quoi qu’il en soit, à compter du 1er janvier 2018, la norme NF525 sera obligatoire pour tous.

Comme vous l’aurez compris, cette certification va donc devenir obligatoire dans peu de temps. Mais cette obligation est nécessaire pour votre sécurité. Ne négligez donc pas cet aspect-là afin de ne pas vous retrouver face à des cas de fraude qui nuiront à votre commerce. Ainsi, sans cette certification, c’est votre chiffre d’affaires qui en pâtira, alors n’hésitez pas à investir dans un bon logiciel de caisse performant et ergonomique mais aussi dans cette certification. Si vous ne possédez la norme NF525 sur votre logiciel de caisse enregistreuse, si vous vous faites contrôler, vous devrez payer une amende, c’est donc de l’argent dépensé inutilement. L’obligation d’un logiciel de caisse certifié a été fait dans le but de protéger les personnes possédant une caisse enregistreuse et donc vous.

Sidebar