Les palans, matériels industriels de levage indispensables

Peu importe le travail et le secteur d’activité, le palan est l’outil le plus utilisé en matière de levage. Chez les petits entrepreneurs et aussi chez les industriels, le palan occupe une place prépondérante. Pourquoi l’utiliser et comment faire en sorte de tirer le plus de profit avec cet outil de manutention.

Dans quel but utiliser un palan industriel

Chez les entrepreneurs de petites et moyennes envergures, le palan utilisé est soit manuel, soit électrique. Mais ce sont des palans généralement petits. Assez petit pour ne pas être encombrant, mais robuste pour lever toutes sortes de charges. Le poids varie donc entre 250 kg à moins de cinq tonnes. Par contre chez les industriels, le palan est plus imposant. Du fait que les charges sont très importantes, le palan est toujours électrique. Leur différence réside dans plusieurs détails. Premièrement la charge maximale. Elle peut aller d’une tonne à des centaines. Il y a aussi les palans fixes et les palans mobiles. Ces derniers possèdent un rail de déplacement. Troisième différence, le cordage utilisé. On peut voir des palans à câbles et des palans à chaines. Par contre, il n’y a pas de palan à sangle chez les gros industriels. Il y a encore plusieurs autres différences sur le point technique, mais aussi sécuritaire.

Le but d’un palan industriel est comme le palan classique. Il lève une charge et la déplace. Cela évite d’utiliser une grue d’intérieure, la force de l’être humain et évite les accidents. Ces matériels industriels de levage sont sécurisés sur plusieurs points d’attache. On en trouve dans les locaux de stockage, dans les locaux industriels. On peut aussi utiliser ce type de palan en plein air. Par exemple sur un quai portuaire pour lever les marchandises. Ou encore sur les chantiers de construction.

Ce qu’il faut savoir pour tirer profit du palan

Il est important de savoir ce qu’est un palan industriel pour en tirer profit. Le treuil manuel par exemple présente plusieurs avantages. Il est léger, transportable partout et n’a pas besoin de source d’électricité pour marcher. Ce type de treuil a souvent plusieurs types de câblage et des positions de levage réglables. Le palan industriel a aussi ses avantages. Il faut savoir que les deux ne sont pas comparables. L’un étant petit et l’autre pour une utilisation massive.

Pour tirer pleinement profit d’un palan à l’échelle industrielle, il faut connaitre plusieurs points.

-la charge : connaitre à l’avance la charge maximale pouvant être soulevée par le palan. Et ne jamais dépasser cette limite.
-le câble ou la chaîne : certains nécessitent d’être lubrifiés et d’autres sont lubrifiés automatiquement et à vie. Donc pour un retour sur investissement et un gain de temps, opter pour le lubrifier à vie. Choisir aussi le câble ou la chaîne la plus résistante. On trouve des qualités supérieures comme les câbles d’aviation.
-le rail : chez les grosses pointures, le rail est primordial. C’est le chemin de déplacement du palan électrique. Celui-ci est souvent à monter et à acquérir indépendamment de palan. Cependant, il fait partie intégrante du palan.
-autres options : on trouve des options sur certains, mais pas chez d’autres. Il existe des palans avec chariot à pousser ou électriques. Il y a aussi les chaines anti déflagration, les palans avec œil, ceux à chaîne éléphant, les palans triphasés et monophasés, ainsi de suite.
Le choix du palan est en fonction des travaux à effectuer, des différentes positions d’utilisation dans le local, de la grandeur du local, de l’électricité utilisée, de l’expérience de l’utilisateur.

Pour plus de sécurité, toujours choisir un palan sécurisé et aux normes. Obtenir un permis de manipulation dans le cas d’un plan industriel.

Sidebar