Education : les critères de sélection d’une école de commerce sérieuse

La mondialisation et le capitalisme agissent même dans les choix des cursus scolaires chez les jeunes. Tout le monde rêve de travailler dans une entreprise mais surtout de créer sa propre entreprise. Les écoles de commerce sont la cible de plusieurs élèves arrivés au terme de leur cycle secondaire. Dans les consciences, ces écoles sont une sorte d’eldorado. Le point d’achoppement dans l’affaire, c’est qu’il ne faut pas seulement s’inscrire dans une école juste parce qu’elle est une école de commerce. Il existe sur le territoire français, de nombreuses écoles de commerce. Mais le piège qu’il faut éviter c’est de croire que toutes ces écoles peuvent être classées au même niveau. Ce billet vise à rendre les futurs candidats aux écoles de commerce plus avisés avant de choisir une école pour la prochaine rentrée.

La montée en puissance des écoles de commerce

En France, plus de 20 000 candidats frappent aux portes d’une école de commerce chaque année. On peut dire sans risque de se  tromper que ces écoles sont devenues la tarte à la fraise dans les ambitions des jeunes. Depuis les années 1990, le taux de fréquentation des écoles de commerce aurait grimpé jusqu’à 184%.   N’allez pas croire que ces écoles soient gratuites. La raison pour laquelle il y a ruée, c’est juste l’espoir d’un emploi assuré au bout. Les écoles de commerce trainent pourtant des casseroles, puisqu’il existe des étudiants qui dépensent souvent près de 14 000 euros en termes de scolarité, sans que le diplôme ne soit reconnu par l’Etat. Quel gâchis dans ce cas !

Les critères d’une vraie école de commerce

Avec le nombre important d’écoles de commerce qui existe sur le territoire français, un appel à plus d’attention ne peut qu’être lancé à l’endroit de nombreux élèves qui fantasment sur ces institutions. En effet, il existe des critères très sélectifs pour savoir qu’elle est la bonne école de commerce ou pas. Au rang des critères de sélection, on peut citer tout d’abord l’appartenance à la conférence des grandes écoles (CGE). C’est un regroupement de plus de 100 écoles dont trente six écoles de commerce. La deuxième chose à savoir, c’est si l’école possède l’une des accréditations suivantes : European Quality Improvement System (EQUIS) ; Association to Advance Collegiate School of Business (AACSB) et Association of Master of Business Administration (AMBA). Bon à savoir : seules douze écoles ont les 3 accréditations et 4 à 5 ont l’une des trois. Etre reçu dans l’une de ces écoles vous garantit une formation et un diplôme de qualité à la fin.

Les classements sont souvent un leurre

Il s’avère inopérant de choisir une école de commerce sur la base des classements souvent sans fondement solide. Les critères de classement sont souvent confus et donc il faut s’en méfier véritablement.

Sidebar