Les intérêts de faire du référencement payant sur Bing et sur Facebook

De façon globale, il est impossible de contester l’hégémonie de Google dans le domaine de la recherche et du référencement payant. Cela ne veut pourtant pas dire que ses concurrents doivent être oubliés car cela reviendrait à perdre une belle partie du trafic.. Depuis l’alliance de Facebook et de Bing, mais aussi la fusion des régies publicitaires de Bing et Yahoo, les choses ne changent pas mais deviennent intéressantes. Il est donc de plus en plus important de mener sa campagne de référencement payant sur l’ensemble des canaux disponibles : Google d’abord, puis Bingads (publicités visibles sur Yahoo également) et Facebook qui permettent un ciblage différent par centre d’intérêt.

Facebook a des centaines de millions d’utilisateurs actifs

Prenons l’exemple Facebook. Sur ce réseau, on recense plus d’un milliard de personnes inscrites. Ces personnes passent de plus en plus de temps sur le réseau pour discuter ou jouer avec leurs amis. Elles sont donc prêtent à recevoir votre ou vos messages publicitaires. Facebook constitue l’un des meilleurs endroits pour y faire sa promotion. De plus avec Facebook, il est possible de réaliser un ciblage parfait par centres d’intérêts. Par exemple les sites vendant du prêt à porter, pourront cibler tous les utilisateurs étant fans des groupes sur la mode. Les sites de rencontre, pourront cibler uniquement les personnes célibataires etc… Les possibilités de ciblage par centres d’intérêt sont quasiment infinies.

Bing et Yahoo une alliance de poids

Depuis la fusion des deux seuls concurrents du géant de Mountain View et la création d’une plateforme de publicité unique Bingads, il est désormais possible de gérer ses campagnes sur les deux moteurs de recherches et donc de bénéficier du trafic de Bing, Yahoo et leurs partenaires. Le tout géré du même endroit. De plus Bingads permet d’importer directement ses campagnes depuis Google adwords vous faisant ainsi gagner du temps. Le trafic réuni de Bing et Yahoo reste toujours plus de 50 fois inférieurs au trafic qu’il est possible d’espérer sur Google, mais passer à côté de ce trafic serait vraiment une perte en visites et en ventes..

Google reste cependant intouchable.

Les annonces Facebook et Bingads sont, comme on a pu le constater, à ne surtout pas négliger, mais il ne faut tout de même pas laisser pour compte les campagnes sur Google. Il reste le numéro un absolu et le trafic qu’il génère est tellement important que l’oublier serait une faute immense. De plus ses évolutions constantes lui permet d’accroitre toujours plus son hégémonie. Le mieux étant de travailler sur les 3 plateformes de référencement payant car, elles sont complémentaires. Et pour avoir des résultats plus pertinents, il est toujours recommandé de faire appel à des agences de référencement qui ont pour les plus sérieuses des partenariats avec ces grands groupes.

 

Sidebar