Site internet et Responsive Web Design

Depuis 2013, la multiplication des offres  de tablettes et l’adoption massive des smartphones pour consulter internet modifient la vision que l’on peut avoir de la création d’un site web.
Pour le client, désirant faire créer son site, de nouvelles questions se posent.
Jusqu’à présent, le matériel utilisé par l’internaute n’était pas vraiment pris en compte.

On s’attachait d’abord à proposer un design agréable à visualiser sur un écran d’ordinateur et qui incite l’internaute à naviguer sur ses pages afin de passer une éventuelle commande en ligne dans le cas d’un site de e-commerce.
Aujourd’hui, le taux de transformation clic/vente ainsi que le nombre de visiteurs et de pages vues reste toujours une priorité. Sachant que ces résultats dépendent directement du nombre de visiteurs, il est primordial de rendre son portail internet accessible à un maximum d’internautes.
Lorsqu’une personne souhaite visiter, depuis son smartphone ou sa tablette, un site dont l’affichage a été pensé seulement pour un grand écran, l’affichage est coupé horizontalement, obligeant à le faire défiler  de gauche à droite pour voir la totalité de la page. Cette manipulation est décourageante pour de nombreux utilisateurs qui sortent alors du site. Il en résulte un visiteur de perdu, et qui risque de ne plus revenir car l’utilisation lui aura déplu.
Au final, ce sont peut-être plusieurs milliers d’autres utilisateurs que le site risque de rater, sans compter les ventes potentielles…

Le Responsive Web Design apporte une solution à ce problème.
Le but de cette méthode est d’adapter en temps réel  l’affichage du site en fonction du matériel utilisé par l’internaute afin d’obtenir le meilleur rendu possible, sans être obligé de scroller sa page horizontalement pour en voir tout son contenu.
Pour cela, le développeur crée des points de rupture, qui correspondent à des limites d’affichage précises, qui imposent au navigateur l’emplacement et les dimensions des éléments à afficher.
Dans l’exemple d’une page comportant 4 cadres, ceux-ci pourront être affichés automatiquement de la façon suivante : 4 cadres côte à côte sur un grand écran, 2 lignes de 2 cadres sur un écran de tablette, 4 cadres les uns au-dessus des autres sur un écran de mobile.
Ainsi, le contenu reste identique et la navigation devient agréable et pratique quel que soit le matériel utilisé par l’internaute.

Ainsi, sur son ordinateur depuis son bureau, sur sa tablette depuis son salon ou sur son smartphone dans le train ou le métro, l’utilisateur aura toujours accès avec aisance à ce site. Si le contenu est intéressant (élément restant primordial), il n’hésitera pas à revenir et peut-être à le partager sur les réseaux sociaux.
Il faut toutefois être conscient que l’intégration de cette technologie a un impact financier sur le cout final de la création du site.
En effet, cette technique implique une charge supplémentaire  de travail au niveau de la maquette du site à préparer dans les 2 ou 3 déclinaisons possibles, pendant la phase de développement, et pour la phase de tests, plus nombreux.
L’intégration du Responsive Web Design apporte donc un cout supplémentaire, mais peut permettre d’accroitre le nombre de visiteurs et surtout, le temps passé sur les pages.

Il apporte d’autre part une touche de professionnalisme et de qualité qui peuvent faire la différence entre plusieurs sites concurrents.
Lors du choix du prestataire qui devra prendre en charge la création d'un site internet, il conviendra donc de s'assurer qu'il puisse intégrer cette technologie.

 

Sidebar