Quand la domotique sera notre quotidien

La domotique, c'est quoi ?

La domotique permet de contrôler son habitat de façon centralisé, et de programmer des tâches. De plus, il est possible d'automatiser certaines actions telles que des commandes de chauffage, ou d'éclairage. Nous verrons plus en détail des exemples bien plus concrets, plus bas dans cet articles.

La domotique, ça existe depuis combien de temps?

La domotique est née il y une vingtaine d'année. A cette époque, les technologies n'étaient pas encore aussi performantes qu'aujourd'hui d'une parte. D'autre part, l'accès à ces technologies était restreint à une catégorie plutôt aisée de la population.

Et aujourd'hui?

De nos temps, la domotique se refait une nouvelle jeunesse. Elle le doit particulièrement à la multiplication du nombre de smartphones et de tablettes. En effet, grâce à ces nouveaux périphériques connectés à Internet, la domotique peut s'exercer avec eux: les smartphones et tablettes deviennent les centres de contrôle de l'habitat connecté de demain.

La domotique, c'est du sérieux?

D’après une récente étude du groupe XERFI, la domotique devrait représenter un marché d’un milliard d’euros pour l’année 2015 ! La tendance de la domotique se concrétise enfin. Le jeu concurrentiel va donc s’intensifier entre les fabricants actuels et les nouveaux venus : ABB, LeGrand, Hager, MyFox, Somfy, Lifedomus… De quoi booster le marché avec une croissance à 2 chiffres selon cette même étude! Tout cette énergie due à cette mise en concurrence va permettre à de nouvelles technologies de voir le jour d'une part, mais aussi on va assister à une guerre des prix! Un avantage considérable pour le consommateur final, un peu moins pour les fabricants, il va de soi. L'innovation, et la détention de brevets sera donc la clé de ce business juteux. A en lire les actualités technologiques du moment, il apparaîtrait que même les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) se mettent à la domotique. On peut citer Google et son rachat élevé à trois milliards de la société NEST. Cette start-up commercialise des thermostats connectés permettant de suivre et contrôler ses consommations énergétiques. Un produit à la point de la technologie qui surfe sur la vague de la RT2012! Google a senti le filon et a donc sorti le chéquier. D'autant que Nest préparait également un détecteur de fumée connecté. Encore un bijou technologique qui surfe sur la vague des textes de loi. Oui, d'ici quelques années, tout habitat devra être équipé d'un détecteur de fumée. En ce qui concerne le cas d'Apple, la firme de Cupertino (comme on l'appelle si souvent), se lance dans la géo-localisation intérieure via sa nouvelle invention: les iBeacons. Ce sont des capteurs qui fonctionnent et interagissent en Bluetooth 4.0, aussi appelé BLE comme les initiales de Bluetooth Low Energy, avec les iPhones. A l'approche d'un smartphone, le iBeacon déclenche une action sur le smartphone (en ayant bien évidemment au préalable téléchargé l'application en question et paramétrer son centre de notifications correctement). On peut envisager ce genre de capteurs dans des boutiques, où à l'approche d'une produit soldé, le client reçoive directement l'offre de prix sur son smartphone! En ce moment, Apple a lancé ses iBeacons dans ses boutiques et exclusivement aux Etats-Unis. Pour l'Europe, il faudra encore attendre un peu.

Bon ok, mais la domotique chez soi maintenant?

Tout d'abord, il faut savoir qu'il est possible d'installer une solution domotique via deux manières: le filaire et le sans fil. Chacun ayant ses avantages et inconvénients. La filaire est fiable, sécurisé, mais excessivement cher. De plus, il faut prévoir une telle installation dans les plans de construction de sa maison. sauf si vous souhaitez réaliser de grosses tranchées sur vos belles peintures. Par contre, le sans fil est dans ce sens beaucoup plus accessible. En effet, puisqu'il ne nécessite pas de lourds travaux, son coût est logiquement plus faible. Au niveau sécurité, il faut savoir que des alarmes sans fil sont certifiés par des normes NF A2P qui sécurisent toute tentative d'intrusion contre des cambrioleurs brouilleurs. Vous pouvez obtenir plus d'informations sur ce site d'installation domotique sans fil. De plus, ces alarmes peuvent être couplées à des systèmes domotiques permettant de contrôler toute sa maison. Il est donc important d'imaginer le type de scénarios que l'on peut mettre en place chez soi:

Exemple d'utilisation domotique à domicile:

Pour le réveil matin, on programme de se lever à 8h. une lumière tamisée vient doucement nous réveiller à 7h55, puis la radio se met en route à 8h. Une fois debout, direction le salon, les volets se sont ouverts, si la luminosité de la pièce est insuffisante, la lumière peut prendre le relais. Si le thermostat affiche une température inférieure à 18°C, alors le chauffage prend également le relais. Pendant le petit-déjeuner, le chauffage de la salle de bains chauffe la pièce, pour vous attendre, et bien commencer la journée. Alors, qu'en dites-vous? Découvrez plusieurs autres scénarios et comment installer une telle solution domotique chez soi sur ce site www.installation-domotique.fr.

 

Sidebar



En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer