Tout savoir sur l’humidité dans les murs

Que ce soit les anciennes constructions ou les bâtiments modernes, l’humidité peut toucher n’importe quelle structure. Elle peut être due à un défaut de fabrication, à un problème d’étanchéité sur le toit ou à un manque de ventilation.

Identifier la cause
Pour combattre l’humidité des murs, la première étape consiste à identifier quelle en est l’origine. Cette humidité se caractérise par :

  • L’apparition de moisissure de couleur noire, provoquant parfois maladie et allergie
  • L’apparition de fissures et écaillement du plâtre
  • La formation de tâches humides visibles notamment sur des murs clairs

Cette humidité mur peut provenir d’un problème technique (tuyauterie encastrée percée, toiture abîmée, tuyau PVC d’écoulement des eaux usées fissuré…) ou d’un problème d’aération. Pour ce dernier point, une VNC peut s’avérer indispensable, et pour le premier, une réparation s’impose avant tout traitement des murs.

Traitement humidité : les principales étapes
Une fois la cause connue et résolution, la prochaine étape consiste à assécher le mur pour que celui-ci se désengorge de l’humidité qu’il contient. Pour cela, une opération dite d’assèchement permettra de rendre le mur sain. Pour effectuer cette première opération de manière efficace, une préparation s »impose, comme :

  • Supprimer toutes les moisissures ou salpêtre apparent du mur par le biais de chiffons
  • Racler toutes les parties friables du plâtre
  • Enlever tout papier peint ou décoration du mur pour favoriser la respiration du mur

Suite à cela, la centrale d’assèchement peut entrer en action, dont le résultat aboutira à un mur sain, à la disparition des odeurs et au renforcement de la structure.
Une centrale assechement des murs peut être louée chez un fournisseur agréé.

Mise en place d’un boitier anti-humidité
Pour lutter efficacement contre l’humidité des murs, notamment celle naturelle ou des maisons mal ventilées, un boitier anti-humidité peut être un remède efficace sur le long terme. Le principe consiste pour l’appareil à capter le potentiel électrique créé par l’eau en mouvement dans les murs, et va exercer son rôle en refoulant l’eau des murs par le biais d’un phénomène électrique de différence de potentiel.
Ce boitier électronique ou électrique dit boitier anti-humidité s’auto-alimente grâce à ce potentiel, généralement compris entre 50 et 500 millivolts. La plupart des boitiers électroniques arrivent à fonctionner avec une tension de 50 millivolts.
L’installation de ce boitier est généralement simple mais pour obtenir l’efficacité optimum, l’expertise d’une société spécialisée dans le traitement de l’humidité murale reste un gage de réussite totale dans la lutte contre l’humidité.

Les autres moyens pour lutter contre l’humidité
Outre le boitier électronique anti-humidité, il existe des absorbeurs d’humidité qui, posés à même le sol au pied des murs, absorbera l’humidité ambiante et réduira en surface l’humidité des murs. Simple et efficace, ces absorbeurs utilisent des cartouches remplaçables et peuvent être achetés en grande surface.
Enfin, lorsqu’un mur a été traité et asséché, le moyen le plus efficace pour lutter contre les humidités de surface consiste à appliquer sur ce mur une sous-couche de peinture glycéro universelle, qui imperméabilisera le mur des attaques de l’humidité externe et tuera définitivement tous les micro-organismes imprégnés dans le mur. La pose de cette sous-couche nécessite un équipement particulier (masque, gants…) et la pièce doit pouvoir être aérée le temps que l’odeur de la peinture puisse se dissiper.

Si vous souhaitez en savoir plus, visitez le site de Stop-One, spécialiste du traitement de l’humidité.

 


Audible FR - Profitez de l’offre d’essai et téléchargez votre premier livre audio gratuitement !

Sidebar