Quelques notions rythmiques de base

 Le Temps / La Pulsation

Un morceau de musique peut se subdiviser en de nombreux segments, plus ou moins longs. Un des segments les plus courts est nommé le temps.  Il est ,pour ainsi dire une sorte de « brique rythmique sécable de l’édifice musical »,brique sécable, en effet, car le temps pourra se fractionner en fragments encore plus courts.

En fait, ce que l’on nomme : « temps »  est une « portion de temps » servant d'unité de mesure de la durée musicale (de la même manière que le mètre est celle de la longueur ou le gramme celle du poids).

On appelle pulsation (beat en anglais) le battement répété et régulier  intervenant de manière cyclique au début de chaque temps. Cette régularité de la pulsation garantit l'égalité des temps.

Elle correspond au « clic » du métronome, au bras du chef d'orchestre qui bat la mesure, à la batterie ou à la boite à rythme qui sert de référence rythmique dans les musiques populaires modernes.

Une pulsation définit très exactement le début du temps (dont elle fait partie). La pulsation suivante définit très exactement la fin de ce temps , et elle débute le temps suivant. Il faut donc deux pulsations pour délimiter un temps. Elles jouent un rôle de borne.

Il est à noter que la vitesse des pulsations sera définie par le « tempo », et qu’une des figures de note  correspondra à la durée exacte du temps.

Pour ressentir les pulsations, il pourra être utile dans une première étape de s’exercer à marcher en rythme (au pas militaire) sur des musiques de danse dans lesquelles les pulsations sont très marquées par la batterie. Prenez par exemple desDiscos des années 80, quelques tangos ou de la “Dance Music”. Ensuite frappez les pulsations dans les mains ou au pied..     

Vitesse des pulsations : Le Tempo

Le tempo (de l'italien tempo : temps) définit l’allure, le mouvement d'exécution d’un morceau.

De nos jours, dans la musique populaire moderne, une indication numérique (associée généralement à la figure de note représentant le temps) est le plus souvent utilisée pour indiquer la vitesse de la pulsation.

                                                                                                                                                            Ex :        Noire = 120

Le  nombre indiqué, (compris habituellement entre 40 et 208) correspond au nombre de pulsations par minute. On divise, en effet,  la minute en un nombre de battements réguliers Plus ce nombre est élevé (tempo rapide), plus le temps est court et la pulsation rapide. A l’inverse, un tempo  lent correspondra à un temps long.

Par exemple : pour un tempo à 60, la durée du temps correspondra à celle d’une seconde. Pour un tempo à 120, la durée du temps correspondra à celle d’une demi-seconde.

 

Un appareil (inventé par Winkel, inventeur danois, en 1812, puis breveté par Maelzel en 1816) sert à mesurer le tempo par un signal audible ou visuel : le Métronome..

Le métronome traditionnel, souvent de forme pyramidale, est constitué d'un mouvement d'horlogerie muni d'un balancier gradué dont les battements (correspondant aux pulsations) déterminent des durées égales (les temps). Un contrepoids mobile coulissant sur le balancier permet de modifier la vitesse. De nos jours, les métronomes électroniques sont plus prisés car plus précis, et surtout, plus fiables.

 

 

Sidebar