Comment vivent les coccinelles

Les coccinelles font partie de la famille des coléoptères. Il existe plus de 4 500 espèces de coccinelles dans le monde dans les régions chaudes et tempérées. Bien qu'elles varient en taille et couleurs, la plupart d'entre nous les connaissons comme de petits coléoptères rouges à points noirs.

Comme tous les coléoptères, les coccinelles connaissent une métamorphose importante avant de devenir adulte. Les œufs éclosent en larves qui ressemblent étrangement à de minuscules alligators noirs et jaunes. Ces larves croissent et muent en passant par plusieurs phases durant deux à trois semaines, avant leur métamorphose en adultes.

Les coccinelles affichent une coloration aposématique ou ‘d'avertissement’ qui prévient les prédateurs potentiels de leur ‘mauvais goût’ ; en effet, lorsqu'elles sont menacées, elles exsudent un liquide alcaloïde toxique et nauséabond de leurs articulations. En dépit de leur excellent système de défense, les coccinelles ne sont pas dépourvues d’ennemis : les guêpes et mouches les attaquent occasionnellement et quelques coccinelles sont victimes de crapauds et araignées.

De nombreuses espèces de coccinelles indigènes sont menacées par une autre espèce : la coccinelle asiatique ou arlequin (harmonia axyridis). Ces envahisseurs concurrencent les coccinelles résidentes sur leur propre terrain. Ils sont également tristement célèbres pour leurs tentatives d’hibernation à l'intérieur des habitations humaines, où ils peuvent causer des réactions allergiques.

La population des coccinelles est en déclin. Outre la coccinelle asiatique susmentionnée, elles doivent également faire face au changement climatique et à l’altération artificielle des sols. L’horizon n’est pourtant pas si sombre: quelques espèces indigènes augmentent leur domaine et une espèce que l'on croyait éteinte récemment été observée dans les Cornouailles et au Devon, en Angleterre –la coccinelle à 13 points.

 

De quoi se nourrit la coccinelle ?

Les coccinelles sont célèbres (et appréciées) pour leur propension à débarrasser les cultures de leurs parasites. La plupart des espèces sont carnivores, consommant des insectes mous tels que pucerons, acariens, cochenilles et mouches blanches. Les coccinelles se servent d’indices visuels et olfactifs pour chasser leur nourriture. Les larves de coccinelles nouvellement écloses ont un appétit féroce et s'il n'y a pas suffisamment de proies disponibles, elles vont jusqu’à se dévorer entre elles ! La mère pond parfois des œufs infertiles comme source de nourriture supplémentaire pour sa progéniture.

Une coccinelle dévore jusqu'à 65 pucerons par jour. Les femelles consomment plus que les mâles et les deux sexes mangent davantage lorsque la température est plus chaude, comme dans une serre. Cependant certaines espèces carnivores ne le sont pas tout le temps. Les coccinelles prédatrices se tournent vers le pollen, le nectar et autres aliments végétaux durant les périodes de pénurie et quelques espèces se nourrissent de spores du mildiou et de moisissures.

 

Extrait du magazine Comment ça marche – février 2012

Sidebar