Les 12 règles pour vivre en sécurité avec l’électricité au quotidien

Les 12 règles pour vivre en sécurité avec l’électricité au quotidien

Règle numéro 1
Lorsque l’on doit remonter un disjoncteur sur un tableau électrique suite à un défaut, il ne faut jamais placer son visage face au disjoncteur. En effet, après un court-circuit, des milliers de degrés échauffent le dispositif. Si le disjoncteur est défectueux une flamme peut jaillir du tableau électrique et celui-ci peut même exploser.

Règle numéro 2
La seule manière de réaliser un changement d’ampoule en toute sécurité est de couper le disjoncteur réservé aux circuits d’éclairage au niveau du tableau électrique. Si l’on actionne seulement l’interrupteur mural, cela n’est pas suffisant car le circuit n’est pas complètement sécurisé. Si le courant n’a pas été complètement coupé, on peut s’électriser et en prime l’ampoule peut même éclater dans votre main lors de son remplacement.

Règle numéro 3
Lorsque vous devez intervenir sur la partie mécanique d’un outil, tel qu’une scie, une tondeuse à gazon électrique, un taille-haie, seul le débranchement de l’outil garantit une sécurité complète.
Les interrupteurs présents sur ces outils assurent seulement une mise en veille et n’empêchent pas le redémarrage de l’outil. De la même manière, les arrêts d’urgence de la plupart des machines-outils, comme les machines à bois, ne sont également que des mises en veille. Ils sont là seulement pour assurer une coupure d’urgence. Nettoyer une scie en ayant seulement actionné l’arrêt d’urgence, serait l’équivalent de démonter une télévision en ayant seulement assuré sa mise en veille à l’aide de la télécommande, sans avoir débranché celle-ci au niveau de la prise électrique.

Règle numéro 4
Pour protéger vos enfants, votre famille et vous-même dans une maison, il est conseillé de faire installer sur votre tableau électrique un disjoncteur différentiel. Cet appareil est reconnaissable au bouton test présent sur sa face avant et grâce à l’inscription 30 mA ou 0,03 A. Le disjoncteur différentiel va couper le courant dès lors qu’il y a un danger pour les personnes. Son installation n’est pas très couteuse. Les disjoncteurs ou les fusibles n’assurent absolument pas la protection des personnes.

Règle numéro 5
S’il vous arrive d’être victime d’un choc électrique même minime, il est recommandé d’aller faire un examen médical aux urgences. En effet, le courant électrique peut provoquer un dérangement cardiaque mais aussi un empoisonnement du sang dans le cas où les reins ont été touchés.
Ces perturbations peuvent survenir plusieurs jours après l’incident même si l’on a l’impression de ne pas avoir eu mal. Diagnostiqué à temps à l’aide d’un examen médical, il peut vous être évité des conséquences fâcheuses.

Règle numéro 6
Le courant électrique agit sur les muscles. Si vous deviez toucher un appareil métallique tel qu’un lave-linge sans avoir possibilité de le débrancher, il faut frôler au préalable l’appareil avec le dos de la main. Ainsi s’il y avait un défaut électrique, votre main serait éjectée et vous limiteriez ainsi la durée du passage du courant dans votre corps. Si par contre vous preniez l’appareil à pleines mains, le courant électrique dans ce cas précis contracte les muscles et vous resteriez prisonnier sur le lave-linge sans pouvoir vous décrochez.

Sur le lien suivant, vous trouverez un guide des habilitations électriques :
http://www.formation-habilitation.com/guide-habilitation-electrique.html

Règle numéro 7
Certains rails de trains, tramways ou métros sont électrifiés. Le rail électrifié est généralement plus élevé que les rails de roulement et est soumis à une tension minimum de 750 V. Même lorsque le train ou le métro n’est pas présent, l’électricité peut être présente. Il est donc déconseillé de traverser les voix ou de se tenir trop prêt de la voix pour éviter une chute sur le rail.

Règle numéro 8
En cas d’orage, si vous êtes dans un véhicule, il est conseillé de rester à l’intérieur. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les pneus ne sont pas isolants. Nous sommes davantage protégés dans le véhicule car il est constitué de métal, ce qui permet au courant électrique de s’écouler vers la terre

Règle numéro 9
Si vous êtes à l’extérieur en cas d’orage, il est conseillé de marcher en faisant de petits pas. En effet, si vous faites de grands pas, il y aura une tension électrique importante entre les deux pieds. Lorsque les pieds sont proches, la tension va diminuer fortement. On applique la même précaution lorsqu’un câble haute tension est tombé au sol et que l’on se retrouve à proximité d’un tel câble.

Règle numéro 10
Si vous travaillez à proximité de lignes électriques aériennes, sachez que ces lignes électriques sont soumises à une tension minimum de 20 000 V. En général, il suffit de compter les isolateurs en verre en haut des pylônes pour déterminer la tension. La règle approximative indique qu’un intervalle entre deux isolateurs représente 10 000 V. Si vous observez trois isolateurs de verre, il y aura donc deux intervalles, soit 20 000 V.
On peut s’électrocuter sans toucher la ligne si l’on approche un objet à moins de cinq mètres de celle-ci, car le courant peut traverser l’air. Ceci peut se produire avec des échelles, des engins de travaux, ou cannes à pêche.

Règle numéro 11
Lorsque vous utilisez une rallonge électrique sous forme d’enrouleur, il est conseillé de dérouler la rallonge complètement sinon celle-ci risque de chauffer jusqu’à la fonte de la gaine isolante. D’ailleurs, sur la plupart des rallonges actuelles il est écrit la puissance en watt que l’on peut raccorder lorsque la rallonge est enroulée et la puissance lorsqu’elle est déroulée. Vous verrez que les valeurs sont très différentes et l’on peut demander beaucoup de moins lorsque la rallonge est enroulée.

Règle numéro 12
Pour éviter ou limiter la sensation désagréable de la décharge d’électricité statique lorsque l’on descend d’un véhicule, il est conseillé avant de descendre, de toucher à pleines mains le haut métallique de la porte et ensuite de poser les pieds au sol.

Toutes ces règles sont enseignées dans les entreprises lors des formations en habilitation électrique :
http://www.formation-habilitation.com

Sur le lien suivant, vous trouverez un guide des habilitations électriques :
http://www.formation-habilitation.com/guide-habilitation-electrique.html

Sidebar