La vidéo d’entreprise : du luxe à la nécessité

A l’époque de mes premiers films institutionnels, il y a une quinzaine d’années, réaliser un film d’entreprise ne représentait pas, pour une PME,  un grand intérêt commercial. On communiquait un peu pour l’image, beaucoup pour se faire plaisir mais le film n’offrait pas un retour sur investissement significatif. D’abord parce que la production était lourde, en termes de moyens matériels et humains, mais également parce que sa diffusion, bien que restreinte et sélective, avait un coût non négligeable.  Le web, on le sait, a bouleversé la donne…

La vidéo d’entreprise était un luxe, elle est devenue aujourd’hui nécessaire et incontournable pour une entreprise qui veut être visible et qualitativement visible. Au moment même où elle réfléchit son site internet, elle pense intégration vidéo. La question n’est plus pour elle de savoir si l’entreprise va utiliser la vidéo, mais comment elle va le faire.
Durant l’année 2010, internet a dépassé la télévision en termes d’indice d’influence (Fleishman-Hillard et Harris Interactive) et au sein même du medium, la part d’internautes qui regardent de la vidéo connaît une véritable explosion. A lui seul, Youtube vient de franchir le cap des  4 milliards de vidéos vues chaque jour. Les téléphones mobiles entrent dans la partie, le trafic de données explose et devrait être multiplié par dix dans cinq ans, selon une étude du groupe Ericsson, et ce grâce à la vidéo.

Aujourd’hui, il n’est donc plus discutable qu’utiliser la vidéo sur le web répond à une demande pressante de la population, toute catégorie confondues. On associe la crédibilité des propos au fait de voir et d’entendre. Si la communication audiovisuelle est le terrain de l’esthétisation et de la maîtrise du message, paradoxalement, elle est toujours associée, dans l’inconscient collectif, au réel et au réalisme. C’est la force du message vidéo.

Les perspectives qui s’ouvrent en matière de communication vidéo sont donc infinies pour une entreprise, en particulier en termes de différenciation, de référencement, de visibilité et de notoriété.

Mais si tout semble avoir changé en matière de production de vidéo d’entreprise, si tout va si vite, si tout est si mouvant, j’aimerais rassurer : un monde qui bouge est probablement séduisant pour peu que l’on ait quelques repères. Et si une chose, immuable, peut servir de base solide à la réflexion lorsque l’on se lance dans un projet de réalisation de film d’entreprise, c’est de savoir qu’avant tout, un film est réalisé par des hommes et des femmes et qu’avant d’être des milliers de clics sur Youtube, il est et restera une idée, une collaboration et une complicité.

Sidebar