L’évolution des prix de l’immobilier à l’Ouest de la France

Le rythme s'est accéléré ces dernières années sur ce marché. C'est presque une véritable fièvre acheteuse qui s'est emparée des Français. En raison de la baisse des taux d'emprunt, la demande a été plutôt importante dans certaines villes. Les ventes ont connu une nette progression par rapport aux années précédentes. Des grandes villes comme Caen, Rennes, Nantes ainsi que le littoral connaissent un fort intérêt, l'immobilier dans l'Ouest de la France est donc intéressant.

C'est l'heure d'investir dans le neuf

Les ventes de logements neufs continuent d'augmenter. La prolongation des dispositifs fiscaux permet de se lancer plus facilement dans l'acquisition de biens. Une tendance qui se caractérise aussi dans l'ancien. Les prix de vente du m² sont très différents d'un département à l'autre dans ce territoire. En Ille-et-Vilaine, plus de 2885 euros le m² alors que dans l'Orne, les prix se stabilisent autour des 1065 euros le m². Celui des maisons anciennes est en hausse de plus de 5% dans l'Orne, les Deux Sèvres, et la Vendée. Les primo-accédants représentent pratiquement un tiers des achats. Cela démontre notamment que, malgré la hausse des prix et grâce à des taux bas, le pouvoir d'achat des Français est plutôt satisfaisant à l'exception de Paris, Nice et Bordeaux où il reste assez faible par rapport au grand Ouest français. 

Rennes confirme son dynamisme

La politique appliquée dans cette ville a entraîné un volume important de transactions immobilières notamment pour les bureaux et les locaux professionnels. La construction neuve, les logements sociaux et la rénovation dans l'ancien ont boosté le marché de l'immobilier dans cette ville de Rennes. Une situation qui devrait perdurer en 2018. Dans certaines villes du grand Ouest, on a assisté en 2017 à une pénurie de logements, ce qui favorise l'augmentation des prix notamment pour les appartements situés en Bretagne. Toutefois, cette zone de la France reste attractive pour de nombreuses personnes. 

Sidebar