L’ukulélé

L’ukulélé est un instrument à musique ressemblant à une guitare miniature à quatre cordes. Provenant d’Hawaii, il est souvent associé à la musique typique de ces îles. Pendant des années, l’ukulélé a été classé sous la catégorie des jouets ou d’instrument à musique peu sérieux. Toutefois, depuis quelques années, l’ukulélé suscite un regain d’intérêt ; il est redécouvert comme un « vrai » instrument de musique. Des artistes tels que Iz ou Beirut ont propulsé le ukulélé sur la scène internationale, alors qu’au niveau national, Julien Doré a permis aux français de se le ré-apprivoiser.

HISTORIQUE DE L’UKULÉLÉ

L’ukulélé est traditionnellement associé aux îles d’Hawaii car c’est de là que provient la petite guitare.

En 1879, l’île de Madère subit une sécheresse exceptionnelle ne laissant à ses habitants que peu de ressources pour subvenir à leurs besoins. Invités par le roi d’Hawaii, ils entreprenèrent l’incroyable aventure à bord du Ravenscrag, jusqu’aux îles du Pacifique pour y cueillir de la canne à sucre.

A bord du navire, se trouvaient 3 luthiers qui transportaient la braguinha et le rajao, des instruments typiques de leur pays. C’est à Hawaii que leur vint l’idée de fusionner les deux instruments. Ainsi, naquit l’ukulélé. Son nom n’a pas de traduction certaine, mais le plus souvent il est traduit en « puce sautant » ou « le cadeau venu ici ».

Depuis, l’ukulélé a connu des hauts et des bas. L’intérêt pour cette « guitare hawaiienne » a connu un pic entre les années 20 et 50. Traditionnellement construit en Koa, un bois rare trouvé sur les îles du Pacifique, c’est au début du 20ème siècle qu’il commença à être fabriqué en plastique. Il était devenu l’instrument de musique le plus abordable et l’adaptation de cet instrument aux chants hawaiiens traditionnels enchanta les américains, qui l’adaptèrent à leur tour au rag-time.

Mais l’arrivé de la guitare électrique et du saxophone, mirent aux oubliettes l’ukulélé qui resta réservé aux musiques exotiques des îles du Pacifique.

UN INSTRUMENT À PART ENTIÈRE

Heureusement, l’ukulélé connaît aujourd’hui un regain d’intérêt ; pas seulement comme un instrument exotique, mais aussi comme un instrument pouvant intégrer un vaste répertoire de style musical.

Toutefois, même si son stéréotype de jouet lui colle à la peau, le ukulélé reste un instrument de musique à part entière. Il faut apprendre à le connaître et s’entraîner dessus avant d’en avoir la maîtrise. Tout comme pour la guitare, il a ses propres accords et une diversité dans les rythmes à jouer qui lui sont propres.

L’intérêt d’apprendre l’ukulélé est qu’il reste un instrument de musique petit en taille, pouvant être facilement transporté avec une sonorité joyeuse et harmonieuse pouvant s’adapter à divers styles musicaux.

Il n’est jamais trop tard pour apprendre un instrument de musique et le mieux est de pouvoir le faire avec le soutien et les conseils d’une communauté chaleureuse.

Pour avoir plus de renseignements, consultez mon site :

Sidebar