Les valeurs exceptionnelles d’une estampe japonaise

Derrière une estampe japonaise, il y a un travail minutieux, difficile, nécessitant un savoir-faire acquis seulement au bout de plusieurs années. Et pourtant, les artisans et artistes japonais qui s'y adonnent en sont passionnés, et les occidentaux, tout comme la population japonaise, en sont séduits ! 

Pourquoi une estampe japonaise est-elle exceptionnelle ?

Pour l'apprécier, il n'est pas vraiment nécessaire d'en connaître son histoire. Et pourtant, elle est passionnante et transcrit bien les quatre derniers siècles de celle du Japon. Au-delà de ce témoignage historique, les estampes japonaises appelées localement ukiyo-e, sont de véritables œuvres d'art.

En effet, elles sont entièrement fabriquées à la main, une technique traditionnelle qui se perpétue malgré l'apparition de nombreuses technologies pouvant industrialiser sa création. Mais le charme de l'ukiyo-e réside surtout dans cette authenticité et cette manière d'affirmer son appartenance à une culture traditionnelle dont le succès se fait grandissant au fil des années.

La valeur de l'estampe japonaise se retrouve également dans ce qu'elles représentent. A l'origine, elles ne représentaient que des sujets, des personnages, des courtisanes, des scènes de la vie quotidienne. Puis, les créateurs se sont tournés vers la représentation d'événements historiques tels que les guerres. La créativité ne s'est pas arrêtée là et la révolution de l'ukiyo-e, mais aussi de l'image au Japon, a permis la création de tableaux représentant fidèlement, de manière abstraite ou subjective, la nature et les paysages. On retrouve alors le Mont Fuji, les Stations du Tokaido, mais aussi des temples tels que le Kinkakuji ou le Kiyomizu. Les saisons sont aussi régulièrement représentées, offrant de magnifiques couleurs aux tableaux.

Quelques noms des créateurs d'estampe japonaise

L'estampe japonaise fait partie de l'artisanat japonais avant d'être un art à part entière. Ainsi, de nombreux “artistes” sont restés dans l'anonymat depuis les quatre siècles d'existence de l'ukiyo-e. D'autres ont pu sortir du lot, parce qu'ils ont été les précurseurs d'un genre ou d'un style. On peut citer par exemple Hokusai, connu pour ses 36 Vues du Mont Fuji et dont les modèles continuent d'inspirer les artisans d'aujourd'hui. Il y a également Kasamatsu, faisant partie du mouvement Sosaku Hanga, apparu suite à révolution de l'estampe japonaise au XXè siècle. Parmi les artistes contemporains, on peut citer Teruhide Kato, un ancien fabricant de kimono qui s'est reconverti avec succès aux estampes et dont le style résolument moderne lui a permis de disposer rapidement d'une reconnaissance et notoriété internationales.

Les valeurs multiples des estampes japonaises sont alors justifiées et agrémentées par l'intérêt que portent les populations autres que japonaise à leur égard. Au-delà du cadeau ou de la simple acquisition d'une estampe japonaise, il faut alors comprendre que c'est la culture japonaise qui est invitée à plusieurs milliers de kilomètres du pays. 

Sidebar