La confiance ou l’équilibre du couple

La confiance est une valeur fondamentale dans la vie d’un couple. Aucun couple ne peut tenir sur la durée si la confiance est absente. Il ne s’agit pas nécessairement de recherche de sécurité dans la dimension affective mais d’avantage de transparence et d’honnêteté. Mais en fin de compte, la confiance… de quoi s’agit-il ?

Au sens de sa définition, la confiance c’est le sentiment de quelqu’un qui se fie entièrement à quelqu’un d’autre pour ou sans une raison particulière. Ce sentiment est donc donné par l’autre à soi-même. Vous ne pouvez donc demander la confiance de quelqu’un mais seulement la gagner.

En d’autres termes, c’est un don que fait l’autre vis-à-vis de vous-même et ce don existe ou n’existe pas. Il n’existe pas de demi-confiance au sein d’un vrai couple, car il ne peut exister de demi-méfiance.

Pour certaines études psychologiques, la confiance au sein d’un couple résulte d’une relation qui rassure soit par des faits extérieurs, soit par des considérations personnelles. La présenter ainsi est un peu réducteur car elle place la confiance comme une sorte de dépendance de l’un vis-à-vis de l’autre, presque une faiblesse.

Or la confiance quand elle s’installe dans la transparence est une force constructive qui favorise l’autonomie de chacun au sein de couple et non la dépendance.

Les difficultés au sein d’un couple sont monnaie courante et malheureusement l’infidélité est devenue un acte trop souvent pratiqué. Devant une telle attitude, les comportements sont de deux sortes. Certains n’avoueront pas de peur de « gâcher leur relation », d’autres si car « avouer c’est rétablir la confiance ».

Dans le premier cas, la confiance est rompue et le mensonge perdure. Cette décision est un acte de lâcheté vis-à-vis de l’autre car ne rien dire c’est le priver de son libre arbitre et des décisions ou considérations qu’il est le seul à pouvoir prendre.

Dans le deuxième, c’est une tromperie de considération car la confiance n’est pas un bouton on/off . Bien entendu, avouer est un acte authentique qui rétablit la transparence, et la transparence fait partie des piliers sur lesquels s’appuie la confiance mais il existe des sentiments nobles qui ne peuvent souffrir de la moindre blessure et la confiance en fait partie. Pour autant, c’est certainement la meilleure façon de retrouver un équilibre.

La rencontre amoureuse, c’est découvrir que l’on incarne un élan neuf de confiance. Le couple est bien le lieu où chacun espère trouver un climat de tendresse, d’écoute, d’accueil qui lui permette de devenir plus fort. Les amoureux se sentent en sécurité dans les bras l’un de l’autre mais le vrai couple se sent aussi en confiance, chacun devenant en quelque sorte le prolongement de l’autre.

Ne nous y trompons pas, la confiance n’impose pas de ne pas avoir de jardin secret. Mystérieux, insondable, inexprimable, ces lieux si personnels peuvent exister en chacun de nous à condition qu’ils ne remettent pas en cause la valeur du couple ou l’intégrité de l’autre.

La confiance, en soi et en l’autre, et notre capacité à dialoguer ensemble se mêlent intimement d’une manière inextricable. Si une bonne communication a besoin d’un climat de confiance, la confiance s’entretient, se renforce par une communication aussi claire que possible. Même si elle s’instaure progressivement, elle doit être présente dès le début. C’est d’autant plus vrai lorsque le couple est créé rapidement, par exemple à partir d’un site de rencontre comme https://www.undeuxtoi.com ou autres car les personnes ont encore tout à découvrir l’un de l’autre.

Une relation durable est une œuvre qui est faite de moments magiques, euphoriques mais aussi de temps plus difficiles de lassitude, de doute. La confiance fait partie des moteurs qui permettront de surmonter ces épreuves.

Alors, nous vous souhaitons une très longue vie conjugale heureuse basée sur la confiance !

Sidebar