Apprendre les sciences grâce à l’impression 3D

Sortie des fablabs, l'impression 3D est aujourd'hui entrée dans le monde de l'industrie notamment depuis la possibilité d'imprimer avec des matériaux comme le métal. Les entreprises sont dorénavant très attirée par cette nouvelle méthode d'usinage qui permet à la fois de réaliser des prototypes ou bien de produire en série un très grand nombre de pièces. Dans le domaine de l'éducation, c'est une opportunité dont se sont saisie rapidement tous chercheurs et enseignants afin de transmettre leur savoir. 

Modélisation partagée d'objets à visée éducative

Vous avez certainement entendu parler du clitoris réalisé en impression 3D pour permettre aux jeunes de découvrir un nouvel aspect de l'éducation sexuelle prodiguée dès le collège. Il est facile pour les professeurs de Sciences de la Vie et de la Terre de se procurer les fichiers de modélisation 3D permettant la fabrication de l'objet. La tendance Do It Yourself a permis ainsi de créer des maquettes de démonstration, mais aussi de les partager pour que d'autres en profitent. 

Accessibilité de l'impression 3D

Bien que le coût des imprimantes 3D à posséder chez soi ait baissé, cela reste un investissement majeur que tous les établissements scolaires ne peuvent pas se permettre. Par ailleurs, il faut compter le prix de son entretien, le temps de formation pour se servir de la machine, et les consommables. Au final, l'investissement pour quelques objets par an n'est peut-être pas rentable. Il existe cependant des services en ligne d'impression 3D comme Sculpteo. Cette firme permet en quelques clics de commander un objet en envoyant le fichier de son projet. Les options de personnalisation permettent d'accéder à un vaste choix de matériaux et de coloris, ce qui est plus difficilement réalisable chez soi. L'objet est ensuite fabriqué et envoyé dans les plus brefs délais.

Fabriquer un robot 

Parmi les projets quelque peu fous d'impression 3D, le Poppy Project propose en open source tous les éléments pour fabriquer un robot chez soi. Il suffit alors de télécharger l'ensemble des fiches descriptives, et se lancer dans le projet ! Pour ceux qui ne disposent pas de machines à la maison pour imprimer, il est donc possible de recevoir les pièces, et monter soi-même l'ensemble. 

Sidebar