Que penser de la levure de riz rouge ?

C'est en réalité un champignon microscopique cultivé sur le riz. Elle contient un pigment qui possède une teinte rouge assez prononcée. C'est la levure qui est rouge et non le riz. En Asie, la levure de riz rouge est avant tout un produit alimentaire, c'est un réhausseur de goût dans des préparations culinaires. Le produit est obtenu après fermentation sur le riz puis séché et réduit en poudre.

Histoire de la levure de riz rouge

Les Chinois connaissaient déjà ce produit avant qu'il arrive dans nos placards. En plus de ses usages culinaires, ils lui attribuent la propriété de favoriser une bonne circulation sanguine, de soulager la digestion, de calmer les diarrhées. De très nombreux essais cliniques ont eu lieu pour vérifier l'efficacité de la levure de riz rouge pour réduire le taux de cholestérol. Les études ont pu démontrer à court terme les effets bénéfiques de cette levure. Elle séduit de plus en plus de personnes souffrantes d'hypercholestérolémie et qui se tournent vers la naturothérapie. Il peut y avoir des effets indésirables parfois graves, il est donc conseillé une extrême prudence quant à sa prise et de toujours demander l'avis d'un professionnel de santé.

Qui ne doit pas en prendre ?

Les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants, les adolescents, les personnes de plus de 70 ans, ceux atteints d'insuffisance rénale, ceux qui souffrent d'atteinte hépatique évolutive ne doivent pas consommer des compléments alimentaires à base de levure de riz rouge. Les forts consommateurs de pamplemousse ou d'alcool sont aussi des individus à risque, car ces produits interfèrent avec les statines de la levure de riz rouge. Elle peut présenter un intérêt pour le maintien d'un cholestérol normal. Cependant comme pour toutes les statines, la levure de riz rouge doit être accompagnée d'une activité physique régulière, d'une alimentation saine et équilibrée. Il convient de bien demander l'avis d'un professionnel de santé quant à la prise de levure de riz rouge.

Sidebar