Les étapes de la construction d’une maison

La construction d’une maison peut être une tâche ardue pour une personne qui n’est pas familière avec les tenants et les aboutissants du monde de la construction. L’objectif de cet article est de décrire toutes les phases nécessaires à la construction d’une maison, afin que les lecteurs aient un aperçu de l’ensemble du processus d’autopromotion d’une villa.

Les phases nécessaires à la construction d’une maison peuvent être résumées en cinq étapes:

– La collecte des données

– La conception de la maison

– L’élaboration et traitement du projet

– La construction

– les formalités finales

Tout constructeur de logements comme le constructeur de maisons dans Lanaudière au Québec peut suivre la liste des étapes indiquées ci-dessus pour réaliser la construction d’un bâtiment.

Phase1 – La collecte des données

Nous supposons que vous disposez déjà d’un terrain à bâtir ou que vous êtes sur le point d’en acquérir un. Tout d’abord, il est nécessaire d’avoir deux documents de base qui fournissent des informations pour pouvoir commencer à concevoir votre maison. Ces documents sont :

– Une étude géotechnique. Il s’agit d’un document qui indique les principales caractéristiques du sous-sol du terrain telles que la résistance, la composition, la présence ou non d’eau, d’éléments agressifs, etc… Il sera utile pour pouvoir concevoir les fondations et les autres éléments du bâtiment qui seront enterrés.

– Une étude topographique. Il s’agit d’un plan détaillé du site, établi à l’aide d’instruments topographiques qui définit précisément les limites du site, sa pente, l'emplacement des arbres ou autres éléments qui peuvent se trouver initialement sur le site.

Il est également important de connaître les caractéristiques urbaines qui affectent la parcelle, afin de pouvoir connaître des paramètres tels que la surface constructible, la hauteur, le nombre d’étages, etc…

Enfin, il est important de connaître les besoins et les souhaits du client en ce qui concerne la surface à construire, le nombre d’étages, le nombre de chambres et de salles de bains, s’il souhaite une piscine ou un sous-sol, l’image de la maison, les matériaux à utiliser, etc…

Une fois ces informations connues, il est possible de passer à la phase suivante et de commencer à concevoir la maison.

Phase 2 – Conception de la maison

Avec toutes les données recueillies lors de la phase précédente, on peut commencer à concevoir la maison. Ce processus n’est pas linéaire, il sera donc nécessaire d’établir plusieurs croquis, esquisses ou alternatives possibles afin que le client puisse prendre les décisions nécessaires pour savoir à quoi ressemblera sa future maison.

Afin de l’aider à prendre ces décisions, il sera nécessaire d’établir divers plans d’étage, élévations, perspectives, infographies, diagrammes, estimations de coûts, etc. Au cours de ce processus, le client devra prendre de nombreuses décisions, dont certaines qu’il n’avait pas prévues initialement. Pour cela, il devra toujours compter sur les conseils de l’architecte.

Comme pour toutes maisons neuves à vendre dans les Laurentides au Québec par exemple, tout ce qui précède aboutira à un avant-projet, qui devra être approuvé par le client. L’avant-projet sera le point de départ de la phase suivante.

Phase 3 – Préparation et traitement du projet

Normalement, les projets d’architecture sont divisés en deux phases : le projet de base et le projet d’exécution. Dans le cas des habitations unifamiliales, sauf situation exceptionnelle, un seul projet est généralement établi, appelé « projet de base et d’exécution ».

Ce document définit et décrit le logement dans tous ses aspects formels, techniques et économiques, afin que :

– Le projet sert à être soumis à l’obtention d’une licence, afin qu’il soit vérifié qu’il est conforme à toutes les réglementations urbanistiques et techniques applicables.

– Le projet peut être utilisé pour que les entrepreneurs puissent le budgétiser.

– Le projet sert à permettre à l’entrepreneur retenu de construire la maison.

Une fois le projet élaboré, il doit être présenté au propriétaire pour approbation. Ensuite, il est soumis à la mairie pour obtenir un permis de construire.

Phase 4 – La construction

C’est la phase clé. Tout ce qui précède ne servira pas à grand-chose si l’entrepreneur choisi n’est pas le bon ou si la gestion du projet n’a pas une expérience suffisante.

La direction de la construction est composée de deux agents :

– L’architecte, qui occupe le poste de chef de chantier.

– L’architecte technique qui occupe le poste de direction des travaux.

Bien que la législation leur attribue des fonctions différentes, dans la pratique, ils prennent généralement toutes les décisions nécessaires ensemble.

Pendant les travaux, l’entrepreneur doit exécuter la maison conformément au projet. Les fonctions du maître d’œuvre sont, en résumé, de suivre la construction, de donner des instructions complémentaires au projet pour en assurer la bonne exécution et de résoudre les imprévus qui peuvent survenir sur le chantier, voire de modifier le projet si nécessaire.

Phase 5 – Formalités finales

Le certificat final des travaux, accompagné du règlement financier de ceux-ci et du carnet de chantier, doit être présenté à la mairie pour demander le permis de première occupation. Afin d’accorder la licence, les techniciens de la mairie se rendront sur place pour inspecter la propriété. Si la construction est conforme au permis accordé, un permis de première occupation sera délivré pour le bien, ce qui garantit que le bien est construit conformément aux règles d’urbanisme et est parfaitement « légal ».

Sidebar