Quel câble électrique choisir en fonction des différents raccordements d’un logement ?

Vous avez le projet de rénover votre futur logement et vous souhaitez réaliser vous-même les travaux électriques ? Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi la diversité de matériel électrique proposée sur le marché. Pour vous aider à y voir plus clair dans la réalisation de vos raccordements électriques, voici un référentiel sur le choix des conducteurs (câble électrique ou fil électrique) ?

Les types de conducteurs les plus utilisés dans un logement

Avant de déterminer quels sont les fils et câbles électriques nécessaires à la réalisation d’une installation électrique domestique, il est important de rappeler que chaque conducteur doit être en conformité avec les exigences des lois françaises en terme de sécurité.
On distingue trois grands types de conducteurs qui sont indispensables pour effectuer les travaux électriques d’un logement. Tout d’abord, celui qui permet de réaliser l’ensemble des petits circuits raccordés tels que l’éclairage et les prises de courant. C’est le fil électrique HO7VU. C’est un conducteur doté d’une âme rigide monobrin en cuivre.
Concernant le fil HO7VR, il possède une âme composée de plusieurs brins de cuivre rigide. Ce dernier est généralement utilisé pour le raccordement du bornier principal du tableau électrique. Il est également courant de le préconiser pour réaliser les circuits électriques spécialisés tels que celui de la plaque de cuisson.
Au niveau du câble électrique, le type RO2V ou R2V est dit universel de par ses multiples utilisations. En effet, il peut aussi bien être utilisé pour relier les interrupteurs aux points d’éclairage ou les prises de courant au tableau électrique que pour raccorder le compteur du fournisseur d’électricité au logement. Cependant, ce type de câble électrique est en général plus utilisé pour les circuits extérieurs.
Une fois que vous savez de quels conducteurs vous avez besoin pour réaliser les différents raccordements de votre habitation, il vous faut déterminer les sections nécessaires.

L’association de la section du conducteur avec la nature du circuit

Dans le respect de la norme NF C 15-100, la section d’un fil ou câble électrique se détermine en fonction de la nature du circuit à réaliser. En voici les principales règles :
– Circuit d’éclairage et prise commandée : 1,5mm²
– Prise de courant :
o 1.5mm² pour un circuit comprenant 8 socles maximum
o 2.5mm² au-delà de 8 et dans la limite de 12 socles
– Circuit électrique de puissance (plaque de cuisson, chauffage électrique, etc.) : 4 ou 6mm² en fonction de la puissance du circuit
Cependant, il existe des exceptions comme par exemple pour les systèmes de chauffage électrique. En effet, la section du câble électrique à utiliser diffère selon le type de chauffage et en fonction de sa puissance. Pour connaître les différents cas par cas, il est conseillé de se référer au référentiel complet de la norme.
De la même manière, la section de câble RO2V à utiliser pour raccorder le disjoncteur d’abonné au compteur du fournisseur d’électricité dépend de plusieurs facteurs. Il est question de la puissance de l’installation électrique, de son intensité et de la distance entre le compteur du fournisseur d’électricité et le tableau électrique (là où est situé le disjoncteur d’abonné). Pour cela, il existe un tableau récapitulatif prenant en compte les différentes possibilités de distance et de puissance de l’installation électrique.

Les câbles du réseau de communication

Maintenant que vous avez déterminé l’ensemble des fils et câbles électriques dont vous avez besoin, avec les différentes sections, pour votre installation électrique, il est temps de s’occuper du réseau de communication.
Là aussi on distingue trois grands types de câble : le câble informatique (également appelé câble Ethernet), le câble TV et le câble téléphonique.
Les câbles informatiques se différencient par des catégories et grades qui déterminent les fréquences et débits supportées. Ainsi on distingue la catégorie 5 pour une fréquence Ethernet de 100Mhz et un débit de 100Mbit/s, la catégorie 6 pour 250Mhz et 1Gbit/s ainsi que le grade 3S pouvant supporter entre 1000Mhz et 2200Mhz ainsi que 10Gbit/s (débit amené via la fibre).
Avant l’arrivée des dernières normes, la distribution de la télévision s’effectuait via un câble coaxial. Cependant, les prises de communication sont désormais imposées dans chaque nouveau logement et rénovation totale. Elles sont également appelées prises RJ45. Elles permettent de relier les principaux équipements multimédia de l’habitation au réseau de communication. Pour cela, il est nécessaire d’utiliser des câbles RJ45 qui se composent d’un câble réseau et de connecteurs RJ45.
Le câble téléphonique est lui aussi peu à peu remplacé par l’utilisation de câbles RJ45. Ceci s’explique notamment par le fait que les prises téléphone en T ne sont plus installées dans les nouveaux logements, elles laissent place aux prises RJ45.

Sidebar