Amélioration de la restauration collective

Une cuisine comme à la maison simple, chaleureuse, goûteuse réalisée avec des produits frais de saison, c'est le challenge aujourd'hui de la restauration collective. Dans les cantines scolaires, les établissements où résident les personnes âgées, le libre-service destiné aux salariés, les plats servis sont de plus en plus qualitatifs grâce à un fournisseur spécialiste de la restauration collective de qualité.

Le contenu de l'assiette change

Est-ce la fin des cantines traditionnelles où la nourriture était fade, calorique et très peu équilibrée ? Aujourd'hui, les consommateurs recherchent avant tout la qualité, le goût, le plaisir de déguster des mets. Dans les gares, les aéroports, les aires d'autoroutes, les spécialistes planchent sur la qualité des repas. L'alimentation doit être avant tout tournée vers le bien-être et la détente. Il faut redonner aux consommateurs le plaisir de manger en restauration d'entreprise, dans les cantines et autres points de restauration collective. La viande n'est plus une priorité. On peut la remplacer par des protéines végétales tout aussi goûteuses.

Faire mieux en gaspillant moins

La restauration collective est à l'aube d'une petite révolution. Elle doit accepter les contraintes budgétaires, élaborer de plus en plus des repas sains et équilibrés, éduquer le goût, personnaliser l'offre, faire preuve d'une grande créativité. Au sein des écoles, il faut satisfaire les élèves et rassurer les parents. Le bio est de plus en plus présent dans les établissements scolaires. On veut aujourd'hui de la qualité avant tout sans pour autant dépenser des fortunes. Privilégier le circuit court, local, c'est le challenge de bien des entreprises de restauration collective. Un nouveau défi qui met en avant le fait maison, la santé dans l'assiette. La cuisine du monde est également une initiative au sein des collectivités. Faire connaître d'autres produits avec un savoir-faire, la restauration collective est à l'aube d'un renouveau gustatif.

Sidebar