La liposuccion combat la graisse résiduelle

Qui de nous n’a pas eu envie de se débarrasser des graisses qui débordent de part et d’autres du corps ? Mais le seul souci c’est leur réapparition ! La liposuccion est la solution.

D’un coté, cette technique débarrasse le corps de toute surcharge pondérale et d’un autre coté, elle lui permet de se libérer de la graisse qui charge une partie spécifique d’une façon radicale et définitive. Alors que les régimes amincissants traitent l’obésité du corps d’une façon générale, ce qui n’est pas principalement le résultat attendu, la liposuccion, quand à elle, traite des parties bien délimitées et précises.

Par ailleurs et à la méconnaissance de tous les obsédés des régimes mais aussi les praticiens de sport, certaines parties résistent férocement au mécanisme d’amaigrissement et de remodelage à travers une activité physique, car toutes les graisses présentes dans le corps n’ont pas toutes la même origine et ne possèdent pas la même nature, ce qui explique donc la fonte de quelques parties et l’intolérance des autres parties au sport et aux régimes. Et ce déséquilibre crée une disproportion dans la forme physique, peu confortable et difficile à tolérer.

La graisse résiduelle est communément appelée « graisse endogène » car son principal facteur n’est pas l’excès de nourriture ou le manque d’activité sportive, loin de là ! Elle est le produit d’un problème qui n’a rien à voir avec les aliments et l’hygiène de vie des personnes. Elle est le produit d’un problème interne, produit par et pour l’organisme lui-même indépendamment des causes externes et présidé par un dysfonctionnement hormonal. Et c’est parce que chacun de nous est unique et différent des autres, certains sont nés avec ce dysfonctionnement hormonal, non visible à l’enfance puisqu’il tend à se développer à partir de la puberté pour charger le corps de graisses disgracieuses.

En résumé, les seuls responsables de ces embonpoints sont les hormones, ni les aliments ingurgités ni la paresse physique. C’est alors qu’une chirurgie esthétique est nécessaire. Elle est le meilleur moyen et le plus efficace de débarrasser le corps à tout jamais de ces difformités intolérantes aux régimes alimentaires et aux activités sportives.

Mais, accuser uniquement le dysfonctionnement hormonal de cette surcharge graisseuse serait une terrible erreur, car un facteur essentiel entre, lui aussi, en jeu ; et il semble qu’il soit capital dans le façonnement de la silhouette humaine ; c’est l’Hérédité ! En effet l’hérédité est un agent très puissant et imposant puisqu’il code génétiquement l’organisme, et par conséquent aucune technique n’est efficace si nous sommes génétiquement codés d’avoir quelques parties déplaisantes. Tous nos efforts s’avèrent donc vains et inutiles si nous présentions dans notre organisme ces deux éléments :

– Des antécédents avec des excès adipeux locaux et bien limités à une région du corps.

– Un dysfonctionnement hormonal prouvé par votre endocrinologue.

Et c’est dans cette perspective, que la chirurgie esthétique est développée et favorisée en vue d’aider les personnes qui souffrent de ce problème à avoir une meilleure forme de silhouette et se sentir belles dans leur corps, car la beauté est un sentiment avant d’être une perception. La beauté vient du cœur et des sentiments.

Sidebar