La canne à sucre en remplacement du plastique

La pulpe est une matière végétale constituée de fibres extraites de tiges de bambou, de pailles de blé, ou de bagasse de canne à sucre. Ces fibres de cellulose sont malaxées puis moulées pour obtenir le produit final. Solide et résistante à l’eau et à la graisse, la pulpe est 100% biodégradable et compostable. Elle possède aussi la qualité de passer aux micro-ondes et d’être scellable. Les produits en fibre peuvent être utilisés de 0°C à 100°C.

La bagasse, un résidu et une matière première écologique.

Après récolte, les tiges de canne à sucre sont broyées pour obtenir du jus appelé le vesou, d’où l’on tirera le sucre. Le résidu de ce broyage est la bagasse. Une tonne de canne à sucre donne environ 700 à 800 kg de jus et 250 à 300 kg de bagasse. Cette bagasse peut être utilisée :

– comme combustible au niveau de l’entreprise sucrière elle-même ou dans des centrales qu’elle alimente en biomasse (c’est le cas par exemple des centrales bagasse / charbon). Le pouvoir calorifique d’une tonne de bagasse correspond à environ celui de 260kg de charbon. Avec deux campagnes sucrières par an, cela permet d’alimenter de juillet à décembre des usines bi-combustibles bagasse / charbon, moins polluantes que celles purement charbon. En effet, la combustion de la bagasse est sans émission d’oxyde de souffre (SO2), sans émission d’oxyde d’azote (NOx). Les cendres sont généralement réutilisées comme engrais.

– La bagasse peut aussi servir de compost, la bagasse mélangée à toutes les impuretés extraites du jus est alors répandue dans les champs de cannes

– La bagasse peut également être destinée à une industrie de transformation.La bagasse va servir de matière première pour mouler des produits comme cette gamme de vaisselle jetable en pulpe proposée par le site Ecolomique.com qui, une fois utilisée, finiront en compost réutilisable pour amender la terre.

Testez ces produits fabriqués à partir du substitut du plastique et participez ainsi au développement durable.

Sidebar