L’expert en écritures et documents face à l’usurpation d’identité

Imaginez découvrir un jour que quelqu’un se fait passer pour vous en utilisant votre identité, non seulement vos noms et prénoms mais également votre date de naissance, et agit à votre place afin de conclure par exemple des crédits à la consommation, ouvrir un compte bancaire, et tout autre type de convention engageante. Cette personne en viendra également à falsifier des documents et la situation peut devenir un vrai cauchemar dont vous ne pourrez sortir qu’en prouvant l’escroquerie.

Comment intervient le vol d’identité ?

Il faut d’abord savoir qu’il existe trois types de vol d’identité : celle qui concerne un défunt, celle effectuée avec le consentement de la personne concernée qui est alors complice, celle commise à l’insu d’une personne réelle et aussi la création d’une fausse identité (même s’il ne s’agit pas d’un vol d’identité au sens stricte du terme)

Il faut donc que l’escroc se procure les informations relatives à la vraie personne : cela peut intervenir par un vol de document papier qui sera alors falsifié (par exemple après un vol de sac à main, la personne récupère la carte d’identité et en modifie la photo ou utilise la signature en la reproduisant ailleurs) mais aussi via internet par le piratage de comptes, de boîtes mail etc…

La cybercriminalité n’a de cesse d’augmenter chaque année, obligeant les autorités judiciaires et policières à créer des cellules spécialisées dans ce type d’infraction. Parce que les méthodes de falsifications sont de plus en plus perfectionnées, les victimes et ceux qui luttent contre cette délinquance doivent en outre se faire aider de professionnels comme un expert en écritures et documents.

Les conséquences de ces pratiques illégales peuvent en effet être dévastatrices pour les victimes tant en termes financiers que psychologiques, certains ayant le sentiment d’être plongés dans une spirale infernale qui ne s’arrêtera jamais. Il existe cependant des moyens d’éviter ces fraudes et de la prouver.

Lutter contre l’usurpation d’identité et l’usage de faux documents

La prudence est le maître mot pour se protéger et éviter d’être un jour victime d’une usurpation d’identité. Cela passe par des précautions basiques comme ne pas se faire envoyer de chéquiers à domicile mais aller les retirer à l’agence bancaire, ne pas jeter de documents comportant votre nom, numéro de sécurité sociale, numéro de compte bancaire ou toute autre information confidentielle.

Sur internet, il convient d’éviter d’utiliser le même mot de passe pour tous les sites qui en requièrent un, de choisir des sites avec des transactions bancaires sécurisées, de payer au maximum par des intermédiaires tels que Paypal ou des cartes de crédits temporaires créées pour effectuer un seul achat.

Au moindre soupçon, il ne faut pas hésiter à solliciter de l’organisme où votre identité a été utilisée de vous communiquer les documents en leur possession afin de les faire examiner par un expert en signature et en faux documents.

Ces derniers disposent d’outils performants pour déceler les différences entre un original et un document falsifié, une fausse signature etc…

Enfin, que vous ayez obtenu ou pas ces éléments de preuve n’hésitez pas à porter plainte pour qu’une enquête soit menée afin de découvrir l’usurpateur et surtout faire cesser au plus vite les malversations.

Sidebar