Quels sont les enjeux environnementaux de la rénovation énergétique?

Que vous en soyez conscient ou non, l’énergie que vous consommez a un certain impact sur l’environnement. L’utilisation plus efficace de l’électricité réduit à la fois la quantité de combustible nécessaire pour produire de l’électricité et la quantité de gaz à effet de serre et d’autres émissions émises au cours de ce processus. Comprendre comment la quantité et le type d’énergie que nous consommons affectent la planète peut promouvoir l’intérêt et la demande pour l’efficacité énergétique et l’augmentation du contenu renouvelable dans les plans d’électricité sélectionnés qui peuvent effectivement éviter ou minimiser ces impacts alors que nous continuons à utiliser l’énergie.

Aujourd’hui, il nous faut l’équivalent de 1,6 planète pour satisfaire les ressources naturelles que nous utilisons chaque année, selon le « Global Footprint Network » (GFN). Au rythme actuel, on estime que d’ici 2030, l’humanité aura besoin de deux fois notre Terre pour répondre à sa demande et de près de trois fois d’ici 2050. L’une des clés pour réduire cet impact environnemental, et donc lutter contre le changement climatique, est l’efficacité énergétique.

En plus de toutes les mesures gouvernementales et des actions menées par les grandes entreprises, les citoyens peuvent contribuer au quotidien par de petites actions. Certains s’engagent comme l’atelier Stitch Architecture pour la prise en compte de l’impact énergétique sur notre planète.

Un des leaders mondiaux des services techniques, de sécurité et de certification, TÜV Rheinland, propose cette série de conseils à mettre en pratique qui, outre les économies réalisées, contribuent à protéger la planète sans perdre en qualité de vie :

– Améliorer l’éclairage à la maison : il est recommandé d’installer des ampoules LED dans les lampes, spots, etc. que vous avez à la maison, car ce sont les plus efficaces du marché.

– Automatisation dans les zones de passage : il est conseillé d’installer des détecteurs de présence dans les halls, les garages ou les zones communes afin que les lumières s’allument et s’éteignent automatiquement.

– Réduire l’utilisation : Il est préférable d’éteindre les appareils électriques lorsqu’ils ne sont pas utilisés car en plus de réduire la consommation d’énergie, cela permet de prolonger leur durée de vie utile. Par exemple, débrancher le chargeur du téléphone portable s’il ne remplit plus sa fonction.

– Renouvellement des équipements : lorsqu’il est nécessaire de renouveler les appareils ménagers, il est conseillé d’acheter ceux qui portent le label d’efficacité énergétique A++.

– Surveillez la température des réfrigérateurs : ils consomment environ 30 % de l’électricité des ménages. Il est donc important de réguler correctement leur température (5ºC au réfrigérateur et -18ºC au congélateur).

– Gardez les appareils en bon état : le nettoyage des filtres ou des saletés incrustées dans les équipements contribue à l’économie d’énergie.

– Économiser l’eau : Idéalement, prenez des douches plutôt que des bains et évitez d’utiliser de l’eau chaude lorsque ce n’est pas nécessaire. Si possible, installez des réducteurs de volume dans la douche et des aérateurs sur les robinets.

– Lumière du soleil : profitez de la lumière naturelle dans vos activités quotidiennes et évitez ainsi l’utilisation irrationnelle de la lumière artificielle.

– Mobilité durable : dans la mesure du possible, il est préférable de se déplacer en transports publics, à vélo, en véhicules électriques ou à pied. Si vous devez voyager en voiture privée, il est recommandé d’optimiser vos trajets en faisant du covoiturage.

– Sensibilisez votre famille, vos amis, vos collègues… : le bouche à oreille fonctionne toujours. Sensibiliser ses proches, sans imposer ni culpabiliser, pour qu’ils modifient leurs habitudes quotidiennes afin d’être plus efficaces, permet de faire une addition dans la lutte contre le changement climatique.

Le changement climatique est l’un des sujets brûlants du moment. Fonte des pôles, diminution des précipitations, augmentation des températures moyennes… ce ne sont là que quelques-uns des facteurs environnementaux qui ont été modifiés ces dernières années. C’est pourquoi il est fondamental de réfléchir à l’utilisation rationnelle que nous faisons de l’énergie et pour agir en conséquence.

En ce sens, le développement d’énergies renouvelables et de moyens de transport moins agressifs pour l’environnement sans sacrifier la qualité de vie peut être obtenu par l’amélioration des processus, la cogénération, le recyclage, l’utilisation de produits moins polluants et, surtout, l’utilisation de l’énergie dont on a réellement besoin, c’est-à-dire une consommation intelligente qui s’accompagnera d’économies économiques.

Sidebar