Pratique du jet ski : tout ce qu’il faut savoir pour ne pas prendre de risques

Le jet ski est un sport pratiqué par de nombreux amateurs et professionnels mais qui peut vite se révéler dangereux. Cet article détaille tous les éléments à prendre en compte pour partir en jet ski sereinement.

L’équipement du pilote

Bien s’équiper c’est essentiel pour pratiquer des sports dangereux. Cela permet souvent d’éviter les accidents ou d’avoir tout le nécessaire sur soi en cas de problème. Voici quelques recommandations à suivre :

  • Toujours porter un casque de jet ski et des gants pour se protéger
  • Il est obligatoire de porter un gilet de sauvetage, et c’est encore mieux si celui-ci est équipé d’un signal lumineux, utile pour retrouver quelqu’un dans l’eau ou dans le noir.
  • Il est préférable d’avoir une combinaison isothermique qui va permettre de lutter contre le froid, se protéger du choc de l’eau ainsi que d’éventuelles lésions liées à la turbine du jet ski.
  • Toujours penser à emmener avec soi un appareil permettant de communiquer avec la terre et faire attention à le ranger dans un endroit qui ne craigne pas l’eau. C’est aussi mieux de le porter sur soi que de le laisser ranger dans le jet ski.
  • Porter des lunettes de protection

De plus, il est préférable que le pilote soit en bonne condition physique pour exercer ce sport car ce dernier sollicite fortement tous les muscles du corps, notamment les cuisses, les épaules et les avant-bras. Une bonne condition physique permet donc d’avoir un meilleur contrôle sur sa machine. C’est également un sport qui est souvent déconseillé pour les personnes qui souffrent régulièrement de mal de dos. Le frottement entre le jet ski et l’eau provoque de nombreux à-coups et sauts, raison pour laquelle il vaut mieux avoir le dos solide !

Les bonnes pratiques

Beaucoup d’accidents pourraient souvent être évités si tout le monde connaissait et respectait les bonnes pratiques à suivre. Voici donc quelques règles lorsqu’on fait du jet ski.

  • Toujours faire attention à respecter les autres usagers et particulièrement les baigneurs qui sont les plus vulnérables.
  • Ne pas pratiquer ce sport de nuit
  • Faire en sorte de respecter la vitesse autorisée qui est de 5 nœuds, soit 9km/h
  • Toujours respecter les zones dédiées à l’activité des autres sports nautiques afin de prévenir tout risque d’accidents
  • Avant de partir en mer, il faut vérifier le système d’arrêt automatique du moteur. En cas de chute du pilote, le pilote ne doit pas se retrouver dans l’eau pendant que son jet ski continu seul en mer
  • Posséder sur son jet ski un compartiment étanche pour y ranger des feux de détresse ainsi qu’un anneau et une corde de trois fois la longueur du jet ski pour le remorquage
  • Les hélices du jet ski doivent être carénées
  • Les turbines doivent être équipées d’une grille de protection afin d’éviter de blesser les personnes dans l’eau
  • Toujours emprunter les chenaux dédiés aux véhicules motorisés

Le permis jet ski

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, faire du jet ski seul nécessite obligatoirement de posséder un permis bateau, qui peut s’obtenir dès l’âge de 16 ans. Les personnes qui conduisent un jet ski et qui ne sont pas accompagnés d’un moniteur habilités, s’exposent à de fortes amendes allant jusqu’à 1500 euros. Donc attention à se munir de son permis quand on part en balade !

Sidebar