Logements neufs : vers une légère progression des ventes 

C’est le constat que fait la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI). Cette légère amélioration des ventes de logements neufs arrive après deux années consécutives à la baisse. La hausse se traduit dans les chiffres par 1 546 unités supplémentaires vendues, en comparaison du nombre de logements neufs écoulés au second trimestre 2012.

 Des réservations de logements neufs en hausse

On dénombre 16 465 réservations nettes sur la période allant de la mi-2012 à la mi-2013. Les ventes au détail représentant + 4.1% au premier trimestre 2013 soit 1 172 logements vendus par rapport au 1er trimestre 2012. Si la FPI se réjouit de ce constat, elle estime cependant que cette reprise est encore trop faible pour assurer une réelle relance du marché. De plus, associée à  l’actuelle remontée des taux d’intérêts des prêts immobiliers constatée depuis cet été, la tendance connaît une certaine fragilisation de sa dynamique.

 Des propositions pour favoriser la construction

Pour la Fédération des Promoteurs Immobiliers, afin de consolider cette reprise, il est nécessaire de favoriser l’accession à la propriété, mais aussi de simplifier la fiscalité des terrains constructibles tout en relançant la construction de programmes. Ces actions menés conjointement pourraient permettre in fine d’envisager une baisse des prix de vente du neuf. Toutefois, même si les prix moyens des logements neufs ont connu une baisse de 2.3% en comparaison du dernier trimestre, on relève cependant que sur une durée de 18 mois les prix à la vente sont restés relativement stables. Cette tendance de stabilité semble s’expliquer par des fonciers qui restent toujours rares, chères et très prisés des promoteurs, notamment dans les grandes villes comme Paris et Lyon.

Origine de la hausse de ventes?

Cette remontée est également due à une augmentation des ventes auprès des investisseurs privés au cours du second trimestre 2013, avec un dispositif Duflot qui semble enfin toucher sa cible. Associé à des taux historiquement bas, l’attentisme qui touchait le marché depuis 2 ans semble enfin connaître une accalmie. Malgré cette petite reprise, les chiffres des ventes du second trimestre ne suffisent toujours pas à rattraper les faibles ventes enregsitrées au 1er trimestre 2013 (baisse de -2.10%).

 Etat des ventes du marché du neuf

On note une baisse importante des mises en ventes de logements neufs au 1er trimestre 2013 par rapport à la même époque l’année dernière. Ce ne sont que 37 766 lots qui ont été mis sur le marché, ce qui représente une baisse de plus de 22% sur une période continue de 12 mois. Avec des conditions de pré-commercialisation qui restent toujours supérieures à 50% pour le déblocage des financements, les promoteurs sont aujourd’hui toujours très prudent dans la maîtrise de leurs stocks de lots. Ainsi, en une année, l’offre de logements neufs n’aura progressé que de 2,4%. La proportion de logements invendus restent cependant faible avec des promoteurs qui se retrouvent avec seulement 8% du parc immobilier neuf déjà achevé.


Audible FR - Profitez de l’offre d’essai et téléchargez votre premier livre audio gratuitement !

Sidebar