Que faire quand on perd ses derniers points sur son permis ?

Quand on vit dans les grandes zones urbaines, il est difficile de ne pas être confronté un radar, un contrôle qui nous fait perdre nos points sur le permis de conduire. Depuis 1992, nous avons tous un capital de 12 points et 6 pour les jeunes conducteurs. Lorsque l’on est à la limite de la suspension de permis, il est nécessaire d’agir très vite.

Des conséquences désastreuses

Perdre son permis de conduire peut avoir des conséquences désastreuses. D’une part, dans sa vie personnelle, lorsqu’il devient impossible de pouvoir se déplacer pour aller faire des courses, conduire ses enfants à l’école, se rendre au travail. D’autre part, certains usagers ont besoin de leur permis pour garder leur emploi. C’est le cas des livreurs, des commerciaux, des chauffeurs de taxi. Or, plus on passe de temps sur la route, plus on a de chances d’être pris par un radar ou arrêté pour un contrôle. 

Faire un stage de récupération de points

Il est facultatif pour tous ceux qui souhaitent récupérer leurs points avant l’annulation de leur permis. Il peut être également obligatoire pour les jeunes conducteurs ayant perdu plus de trois points ainsi que pour les personnes ayant fait l’objet d’une sanction judiciaire. Il consiste à suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière durant deux jours. Il offre la possibilité de récupérer au maximum quatre points sur son permis.

Faire appel à un avocat spécialisé

Dans certains cas plus graves, les avocats comme Franck Cohen peuvent avoir à vous défendre sur des dossiers sensibles. Les délits de la route, la conduite en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiant ne sont pas un phénomène rare en France. Pourtant, il est souvent possible d’échapper ou d’atténuer la sanction en recherchant un vice de procédure. Certains avocats spécialisés dans le domaine du Code de la route proposent des solutions à leurs clients.

Sidebar