Que savez-vous sur « le mauvais oeil » ?

De sa définition simple, le mauvais oeil est un signe de malchance. Lorsqu’une personne est frappée par le mauvais oeil, elle se voit souvent sujette à la maladie, la malchance, la fatigue ou encore aux disputes entre familles et voisins, voir même à la ruine d’un commerce et aux problèmes financiers. En d’autres termes, elle se voit perdre petit à petit tout ce qui est en rapport avec son bonheur.

Le mauvais oeil peut être jeté par n’importe qui. Il suffit que la personne soit trop envieuse ou jalouse. Certaines personnes sont plus susceptibles de le faire, cela dit, elles ne choisissent pas non plus de le provoquer. C’est une action irréfléchie et involontaire. C’est une envie néfaste appelée hassad (envie, jalousie) en arabe classique.

Quelle est la place du mauvais oeil dans l’histoire ? Quels sont les signes de ce mal occulte ? Et quelle est sa place dans l’Islam ? Nous allons répondre à toutes ses questions tout au long de cet article.

Le mauvais oeil dans l’histoire

Au moyen âge, les sorcières en Europe étaient souvent réputées pour l’usure du mauvais oeil contre leurs ennemis. Les victimes de leurs regards se voient frappées par le malheur de la perte de leur conjoint, enfants… ou encore par de la misère. Beaucoup d’entre nous entendent, aujourd’hui encore, des expressions comme “Avoir le mauvais oeil” ou “Jeter le mauvais oeil”. Il s’agit en effet d’un sujet vivace qui n’a jamais cessé d’exister. Certaines croyances et superstitions populaires disent que le mauvais oeil est le fruit d’une profonde jalousie qui frappe les hommes, femmes, enfants, vieillards, mais aussi les animaux.

De nos jours, et dans plusieurs parties dans le monde, plusieurs personnes disent qu’il existe différentes manières pour se protéger du mauvais oeil. Mais comment reconnaitre qu’on en est victime ? Comment connaitre les symptômes associés ? Découvrons ensemble les signes du mauvais oeil.

Les symptômes du mauvais oeil

Parmi les symptômes du mauvais oeil les plus reconnus, et plus couramment admis comme signes qu’on est victime du mauvais oeil, on peut citer :

  • Un état de fatigue permanent, une envie de renfermement sur soi, un ressenti de lourdeur physique et psychique omniprésente, quitte à atteindre la dépression.
  • Une malchance soudaine qui peut toucher différents domaines : familial, professionnel, personnel, sentimental…
  • Une grande difficulté à la concentration, un état de maladresse récurrent, une mémoire sujette à l’oubli.
  • Un mélange d’insomnie, de sommeil difficile et de cauchemars réguliers.

Cela étant précisé, il n’en est pas moins négligeable que si vous ressentez la présence d’un ou de plusieurs des symptômes du mauvais oeil, une visite chez votre médecin peut s’avérer être nécessaire. Pour se protéger du mauvais oeil, il existe plusieurs solutions dont le port d’amulettes et de Talismans avec croissant de lune, une corne, pentacle… Religieusement parlant, les juifs parlent de l’utilisation d’un fil rouge, et les musulmans récitent certains versets du Coran. Ce qui nous amène à nous pencher un peu plus sur le mauvais oeil dans l’Islam.

Comment savoir si on a le mauvais oeil ?

Tous les musulmans croyants savent que le mauvais oeil existe. Il s’agit d’une des croyances dans l’Islam. Le prophète MohamedSalla lahou alayhi wa sallam – a confirmé l’existence du mauvais oeil et la réalité de sa nuisance. L’Imam Mouslim a rapporté que le prophète a dit : « Le mauvais oeil est une réalité, si quelque chose avait pu être plus rapide que ce que Allah a prédestiné, le mauvais oeil aurait été la chose la plus rapide à se réaliser ».

Al-Bazzar, quant à lui, a rapporté qu’il a dit : « Le mauvais oeil est une réalité, le shaytan y contribue tout comme l’envie de l’être humain ». Sachant que le mauvais oeil est un regard lancé par envie et jalousie, même involontairement, le prophète conseille tous les musulmans, quand ils regardent quelque chose qui leur plaisent, de dire : « Ô Allah crée en lui la bénédiction et ne crée pas en lui de nuisance » ou une parole de cet ordre. Rapporté par Al-Bazzar.

Al Hakim a aussi rapporté que le prophète Mohamed a dit : « Celui qui voit en lui-même, en ses biens ou en ses enfants ce qui lui plaît, qu’il invoque Allah pour qu’Il donne des bénédictions, car le mauvais oeil est une réalité ». Par ce hadith, on comprend que la personne peut également se porte atteinte à elle-même par le mauvais oeil.

Il en résulte donc que le mauvais oeil peut être jeté, involontairement, par une personne envieuse et jalouse, par le shaytan, mais également par la personne elle-même vers ses propres biens les plus chers.

Mauvais oeil et protection

Le maitre Ali – que Allah l’agrée – a rapporté que pour guérir “ Al-Haçan” et “ Al-Houçayn “, le prophète a récité : « Ô Allah, Toi Qui détient la Souveraineté sur les créatures, Toi Qui manifeste ta miséricorde en accordant des bienfaits aux créatures, Toi Qui a pour attribut la miséricorde et Tu es Al-Karim, Tu es Celui pour Qui nous récitons les paroles du Coran, ces paroles qui ne comportent aucun défaut, Tu es celui pour qui nous récitons les évocations Qui indiquent Ta glorification, Tu es Celui Qui est glorifié, préserve-nous de la nuisance causée par les djinns, et préserve-nous de la nuisance causée par le mauvais oeil des humains« .

Par la suite, le maitre Aliy a dit : « Récitez ces paroles de préservation pour vous-même, pour vos épouses, et pour vos enfants ». Et si la personne le récite pour elle-même, même si elle n’est pas atteinte du mauvais oeil, cela lui profite avant même d’être victime du mauvais oeil. Rapporté par Al-Bayhaqiyy.

Conseils contre le Mauvais oeil

Il est vivement conseillé de réciter régulièrement les invocations de protection contre le mauvais oeil chaque jour, matin (dès le lever du soleil) et soir (dès que le temps du coucher du soleil). Aussi, si une personne ressent qu’il est atteint de ce mal occulte, l’encens à base de graine noire permet d’annuler l’énergie induite. N’oubliez par aussi de pratiquer l’incisiothérapie qui est très efficace contre le mauvais oeil.

Sidebar