Référencement : maths et effet yoyo

Voici une hypothèse mathématique au niveau du référencement sur une explication plausible de  l'effet YOYO de Google.

Si on admet que la fonction VG  ( valeur google de votre site celle qui le place dans la liste ) est une fonction du temps qui varie énormément, on peut imaginer qu'elle bouge (enfin c'est une hypothèse !) un peu à la façon, en thermodynamique, du refroidissement d'un corps dans un courant d'air ( ou plus exactement de façon inverse !). C'est à dire que plus votre valeur google (VG)  prend de puissance plus elle a de chances de monter vite ! Mais tout comme le refroidissement se fait en fonction de la température ambiante on peut imaginer que votre indice varie en fonction du mot clé en question ( ils n'ont pas tous la même valeur loin de là !) …
Résumons nous :  L'évolution de VG serait en rapport avec la différence entre VG à un instant t et la puissance de la requête en question MC. ( notre loi de Newton à nous quoi !)
L'équation différecielle serait donc  : dVG/dt = k(VG – MC)
On en connait la solution VG(t) = Aexp(kt) + MC  ….
Reste à déterminer les conditions à l'origine … On peut sans doute prendre IG(0) = 0 ce qui donne donc la fonction
Il est bien entendu bien sur que cette fonction ne peut être que la fonction moyenne de l'évolution des sites par rapport à une requête donnée !
VG(t) = -MCexp(kt) + MC
Comme il ne s'agit pas d'un refroidissement mais plutôt de la fonction l'inverse il faut inverser ! Notons au passage que la courbure dépend du coefficient k. On peut imaginer que celui-ci est réglé par l'ancienneté du site. Ce qui revient à dire qu'un site très ancien vit sur une courbe beaucoup plus régulière et s'expose à beaucoup moins de descentes impromptues !
SUITE

Sidebar