A la découverte d’une épice méconnue: le sumac

Les bienfaits gustatifs des épices sont reconnus ainsi que les bienfaits des certains d'entre eux sur la santé. Utilisés depuis l'antiquité certains épices méritent d'être redécouvert. C'est le cas d’une épice méconnue dans nos contrées, le sumac. C’est dans les cuisines iraniennes et libanaises que le sumac est encore utilisé de nos jours, cette épice est particulièrement usitée pour les grillades, brochettes de bœuf, de veau ou de poulet ! Vous pouvez retrouver l'utilisation du sumac dans des recettes du terroir du Sud et de l'Orient – Sanafa.fr.

Mais découvrons d’abord cette épice à la saveur acidulée et salée!

Présentation

Le sumac est une épice de couleur bordeaux foncé aux reflets bruns, c’est une poudre onctueuse et humide, légèrement acidulée. Le sumac pétille dans la bouche et diffuse des notes salées sur les papilles, elle parfume à merveille les mets sans altérer leur goût.

Origine

Le sumac, ou rhus, provient d’un arbuste de la famille des anacardiacées, aussi appelé “vinaigrier”, ou sumac des corroyeurs car ecorce et feuillage sont riche en tanins et en colorant utilisé pour le tannage. Le Sumac est présent dans les régions chaudes ou tempérées, notamment au Moyen-Orient et en Italie, à ne pas confondre avec certaines espèces vénéneuses telles que le le rhus radicans dont le suc est un poison.

Le sumac fleurit entre le printemps et l’été, ses fleurs sont regroupées en forme de pyramides (drupes). A maturité, ces drupes sont séchées, pulvérisées. Après le séchage, le sumac est naturellement salé et reste relativement humide.

Histoire

L’histoire du sumac est assez mystérieuse, Il était connu des Romains antiques et des Grecs qui l’utilisaient pour remplacer le vinaigre et le citron. Il aurait été utilisé aussi au Moyen Âge. En Iran, la tradition veut que pour le nouvel an, chaque foyer apporte sur sa table de fête les sept éléments symboliques nécessaires pour passer une bonne année, et le sumac y est un symbole de bonne vie.

Utilisation

Très répandu au Moyen Orient (Iran, Irak, Syrie, Turquie et Liban), le sumac est utilisé pour les grillades de différentes viandes, et les kebabs en tout genre, Il peut bien sur parfumer d’autres mets et plats comme les œufs brouillés, les salades ou le pain, et remplacer le vinaigre ou le citron sur les poissons par exemple, attention toutefois le sumac est naturellement salée. Le sumac entre aussi dans la composition du célèbre zaâtar libanais. Cette épice fruitée a tendance à s’abîmer à la cuisson sous l’effet de la chaleur, il faut donc la rajouter uniquement en fin de cuisson sur vos ragoûts, viandes blanches, omelettes et poissons pour en tirer toutes les saveurs et les bénéfices .

Conservation

Le sumac se conserve très bien est très longtemps, à condition que vous le placiez dans un bocal en verre, hermétiquement fermé et gardé au frais. Il a tendance à devenir plus salé avec le temps et la chaleur.

Vertus pour la santé

On accorde au Sumac de faciliter la digestion, ainsi que de faire baisser la fièvre, et sa saveur salé est un excellent palliatif pour les personnes qui doivent suivre un régime sans sel.
Vous trouverez des recettes de cuisine avec le Sumac sur Sanafa.fr

Sidebar



En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer