Herpès : contagions, manifestations et traitements possibles

L’herpès en quelques points essentiels

Les gens n’en parlent pas, mais des millions de personnes en souffrent chaque année en France. En effet, cette contagion qui suscite encore très souvent de la gêne ou de la honte, peu importe son niveau. C’est une contagion qui peut prendre diverses formes pour le corps humain. Il est nécessaire de la traiter même si le diagnostic de l'herpès est assez difficile en fonction des individus. L’essentiel à savoir sur cette pathologie, encore tabou pour la plupart des gens, est à détailler ici.

Les différentes formes

Cette contagion virale peut se localiser sur diverses parties du corps humain. Que ce soit au niveau de la bouche, des yeux, du nez ou bien de l’appareil reproducteur et même sur les doigts, c’est une pathologie très contagieuse qui se transmet par contact direct entre deux individus. Elle nécessite donc des soins adéquats. Les virus responsables sont essentiellement le HSV1 qui est à l’origine de l’herpès labial, le HSV2 est quant à lui provoque l’herpès des organes reproducteurs. Il est essentiel de savoir que le HSV2 peut aussi infecter la partie buccale, comme le HSV1 la partie génital. C’est un virus qui une fois dans l’organisme y reste à vie. Il est cependant possible de prendre certaines précautions et de la soigner pour éviter toutes récidives.

Ses manifestations

Ses manifestations diffèrent en fonction des cas. La forme « labial » est plus communément appelé bouton de fièvre, et il s’agit là de la manifestation du virus la plus fréquente. Pour la forme « buccale », il peut s’agir d’une gingivostomatite. La bouche, les muqueuses ainsi que la langue et les gencives sont atteintes et peuvent causer des douleurs tellement atroces que le sujet peine à se nourrir ou à s’hydrater. C’est souvent pour la forme génitale, qui est considéré comme une maladie sexuellement transmissible, que les symptômes sont les plus violents. Chez la femme, les douleurs au vagin peuvent être d’une ampleur spectaculaire. La vulve est en effet très gonflée et peut comporter des plaies ainsi que des vésicules. S’asseoir, dans ce cas-là peut ainsi devenir un vrai supplice pour la personne atteinte. La présence du virus ainsi que ses manifestations peuvent conduire à une rétention d’urine ou à certaines douleurs au niveau du rectum.

Les traitements possibles

Avant tout traitement, il est indispensable de confirmer le diagnostic de la maladie par les analyses adéquates. Ce n’est qu’après la sortie des résultats que le médecin traitant pourra prescrire les soins adaptés. Généralement, les traitements peuvent se faire par voie orale ou bien localement dans le cas des boutons de fièvre ou bien de l’herpès du nez. Pour se soigner, il est possible de faire un choix entre un traitement médicamenteux et un traitement naturel. En effet les remèdes homéopathiques, les recettes de grand-mère ou encore l’aromathérapie et la phytothérapie peuvent être très efficaces autant pour soigner que pour prévenir. Il faut cependant faire très attention, car l’efficacité des traitements naturels peut être différente d’un cas à un autre.

Pour en savoir plus : http://herpes-expert.com/

Sidebar



En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer