La Magie des Nagas

Le nâga (ou serpent en sanskrit) est un animal fabuleux de l'hindouisme, à corps de serpent habituellement représenté avec plusieurs têtes, souvent chimériques et effrayantes : capuchon de cobra, gueule de chien, yeux exorbités et parfois humains. Dans les légendes de l'Inde et de tout le Sud-Est asiatique, les nâgas sont des habitants du monde souterrain où ils gardent jalousement les trésors de la terre. Ils ont pour ennemi naturel l'aigle géant Garuda, mais nâgas et Garuda ne sont en fait que deux incarnations de Vishnou, les deux aspects de la substance divine, en qui ils se réconcilient. Le nâga le plus célèbre est Ananta, sur lequel se repose Vishnou dans l'intervalle entre la fin d'un monde et la création d'un nouveau. Le nâga est gardien et protecteur, médiateur entre ciel et terre, intercesseur entre ce monde et l'au-delà, parfois associé à l'arc-en-ciel (Bouddha descend du ciel sur un escalier qui est un arc-en-ciel, dont les rampes sont deux nâgas). À Angkor (Angkor-Thom, Prah Khan, Banteai Chmar), des chaussées à balustrades en forme de nâga symboliseraient1 cet arc-en-ciel, avec Indra à leur extrémité (Dieu de la foudre et de la pluie).

Dans l'iconographie khmer, le nâga mâle a un nombre impair de têtes, tandis que les femelles en ont un nombre pair. Sur certains linteaux d'Angkor, pouvant symboliser la porte du ciel sont figurés Indra et la Makara crachant deux nâgas. Dans les contes et légendes cambodgiens, les nâgas peuvent prendre forme humaine, voyager sous terre, nager dans l'eau et voler dans les airs. C'est aussi au nâga qu'on doit la fertilité du sol et la fécondité des femmes.

En Thaïlande on trouve des amulettes “Yeux de Nagas”, selon la tradition elle ont la faculté de protéger des dangers liés à l'eau et développer les pouvoirs magiques.

L'histoire sur les nagas est passionnante, tous les ans à une période de lune bien précise en octobre, les nagas de la rivière kong envoient des offrandes de lumière au Bouddha afin de renouveler leur promesse de le servir, ce jour là des boules de lumière s’élèvent de la rivière.

L'histoire :

Le festival annuel :

Voila pour la petite histoire !

Retrouvez moi sur Magie-thai.com

Sidebar