Tom Ford : des lunettes de soleil au cinéma, une même vision d’artiste

Avant d’être le créateur d’une ligne de vetements et nez d’une gamme de parfums, Tom Ford voulait devenir acteur et percer dans le milieu très fermé du 7e Art. Suivant des études (histoire de l’art, cours de théâtre) dans ce sens, il déménage à Los Angeles. Malgré un physique avantageux il n’arrive à percer les murs épais des studios de cinéma d’Hollywood et se réoriente alors dans l’architecture bioclimatique afin de concevoir des maisons à la fois écologiques et agréable à vivre. Il s’intéresse ensuite à la décoration d’intérieur puis au stylisme.

Tom Ford commence sa carrière comme attaché de presse de la maison de mode française Chloé. Il explose aux yeux du grand publique quand  l’entreprise de prêt-à-porter italienne Gucci l’embauche en tant que designer, puis directeur artistique. Puisant sont inspiration dans les modèles de smoking mythiques des années 50, il dessine des petits hauts satinés qui concours à relancer la marque Gucci, qui était au bord de la faillite avant son arrivée. Au cours des dix années pendant lesquelles Tom Ford a été le directeur artistique de Gucci, les ventes sont passées de 230 millions de dollars à 3 milliads de dollars, faisant de Gucci l’une des marques de luxes les plus rentables au monde. Suite au rachat d’Yves Saint Laurent par François Pinault , il collabore avec le tandem Bergé-Saint-Laurent sur les collections de prêt à porter YSL de 1999 à 2003. La prestigieuse maison de haute couture lui permet d’accéder à la reconnaissance de la profession puisqu’il est élu, dès l’année suivante, meilleur designer international lors des très prestigieux Vogues Fashion Awards.

Son nouveau statut d’icone de la mode lui permet ensuite de fonder sa propre maison de création en 2005. Il entame alors une collaboration avec le groupe Marcolin pour sa ligne de lunettes de soleil et de lunettes de vue et avec Estée Lauder pour pour sa ligne de parfums et de produits de beauté. Deux ans plus tard il lance sa première collection de prêt-à-porter pour homme et sa première boutique, sur Madison Avenue bien entendu. En 2011, il s’attaque au marché du prêt-à-porter féminin et hisse ainsi son nom au panthéon des grandes marques de luxe. C’est le début de la gloire pour Tom Ford dont le nom devient connu du grand public. Il part à la conquête du monde et ouvre des boutiques dans les villes les plus prestigieuses : Paris, Lyon, Avers, Cologne, Berlin, Milan, Madrid, Barcelone, News Yord, Beverly Hills, Hong Kong et Osaka.

Grâce à l’argent accumulé via la vente de vêtements, de lunettes et de parfums il peut alors se permettre de fonder sa propre société de production cinématographique et de concrétiser son rêve d’enfance. Il réalise alors son premier cours métrage A Single Man et le présente au 66e Festival du film de Venise. Ce long métrage raconte l’histoire de George Falconer, un professeur d’université solitaire qui après avoir perdu son compagnon Jim dans un accident se remet peu à peu à retrouver gout à la vie. Ce rôle magistralement interprété par Colin Firth lui vaudra l’Oscar du meilleur acteur de l’année 2010.

 

Pour finir, une citation de Tom Ford, à méditer: La liberté est à la fois le plus grand cadeau que vous recevez du succès et le plus grand tribut que vous devez lui payer en retour.


Audible FR - Profitez de l’offre d’essai et téléchargez votre premier livre audio gratuitement !

Sidebar