Découvert bancaire et remboursement de crédit

Comment la banque gère le découvert bancaire des ses clients?

Il faut bien faire attention au sens du mot découvert bancaire! Lors d'une ouverture de compte, le gestionnaire calcul en fonction du revenu du client une facilité de paiement pour permettre à ce dernier d'avoir un fond de roulement pour palier les mois difficiles. De ce fait, il s'agit d'un service rendu par la banque pour aider son client dont le coût n'est absolument pas élevé et cela permet de laisser passer les différents prélèvements sans avoir de rejets, qui eux à l'inverse ont un coût élevé (rejet de chèque 50€ ou rejet de prélèvement de crédit 20€, etc…).

Ensuite, il y a le dépassement du découvert qui par sa nature de “non autorisé” entraîne des rejets de prélèvements qui pèsent lourds au portefeuille. Effectivement la banque facture le dépassement de découvert qui revient cher au client car il se traduit par des rejets facturés. Cependant, si les coûts des opérations bancaires en zone de dépassement sont élevés, c'est pour la simple et bonne raison que cela implique un temps de traitement supplémentaire pour le gestionnaire de compte donc ce temps de travail est facturé au client à travers les différents frais imputés.

En toute objectivité, une banque n'a pas intérêt à ce qu'un client soit débiteur tous les fins de mois même quand il s'agit de facilité de paiement définie en fonction du budget du client. La banque doit supporter le risque qui peut entraîner des créances impayées.

Notre conseils:

Si votre compte bancaire est régulièrement dans le rouge, obtenez davantage d'informations en remplissant le formulaire de contact via le site édité par la société Excellia Finance Conseil spécialisé en rachat de crédit à Toulouse. Lorsque la gestion du compte bancaire est difficile, le particulier n'est pas en position de force mais après une opération de consolidation de prêts il peut faire une réclamation pour obtenir un remboursement partiel du montant des frais (agios, rejets de prélèvements, etc…).

Comment la banque évite à ses clients des remboursement de crédit trop lourd?

Un établissement bancaire n'aime pas voir son client faire un rachat de crédits pour cause d'endettement excessif suite à une cumulation de crédits qui la menait jusqu'au surendettement. Alors le conseiller en banque doit, même si ce n'est pas toujours facile à entendre par le client, refuser une demande de crédit si la nouvelle échéance entraînera le dépassement de la barre fatidique des 33% du taux d'endettement. Car la banque doit obligatoirement, au risque d'être en défaut de conseil, délivrer le financement en tenant compte des différents ratios financiers en fonction de la capacité à rembourser de l'emprunteur, c'est à dire en fonction de son revenu et de son patrimoine mais aussi de la somme qui lui restera chaque mois pour vivre. Il faut savoir que lorsqu'un prêt n'est pas accordé, ce sont à la fois la banque et le client qui sont protégés.

Malgré une situation économique délicate, les banques continuent à prêter de l'argent aux particuliers car c'est leur métier. Cependant les dossiers accordés font partis des demandes découlant des meilleurs profils. Mais la banque se doit d'accompagner ses clients dans le financement de leurs projets, qu'ils soient particuliers, artisans, commerçants, etc…

Un crédit vous engage et doit être remboursé
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager

Visitez le site du rachat de crédit responsable!

Excellia Finance Conseil
infos@excellia-finance.fr

Sidebar