La réussite de son investissement locatif passe par des conseils

Investir dans un logement afin de le proposer à la location vous donne la possibilité de vous construire un patrimoine immobilier dont vous tirerez des revenus sur le long terme. Veillez cependant à suivre nos conseils afin de rentabiliser au mieux votre achat.

Nos conseils pour l’avant location

Avant l’achat de votre bien, pensez à prendre connaissance du marché pour trouver un secteur géographique porteur où la demande de location est importante. Ainsi, vous louerez plus facilement votre habitation. Privilégiez les villes dont la population augmente et où le bassin d’emploi est important. Optez également pour un quartier dont les transports en commun sont accessibles avec des commerces et des infrastructures à proximité de votre bien. Faites vous une idée du marché en regardant les annonces qui vous donneront une idée du nombre de logement vacant mais aussi des tarifs pratiqués.

Gardez à l’esprit que c’est un investissement dans lequel vous ne vivrez pas. Il n’y a pas de place pour l’affect. Ayez en tête la rentabilité et les goûts du plus grand nombre. Certaines zones sinistrées peuvent vous attirer par des prix intéressants. Fuyez les ! Ayez du temps pour découvrir votre futur bien et son quartier afin de déterminer son potentiel.

Dépensez le moins d’argent possible ! En effet, il vaut mieux partir sur un faible apport et une durée de remboursement élevée pour des remboursements faibles. De cette façon, vous pouvez effectuer plusieurs achats et donc diversifier vos investissements. Vous minimisez donc les risques. 10 % d’apport pour une durée de 20 ans est une bonne idée !

N’imaginez pas des rentabilités excessives mais pensez à défiscaliser. Des prix élevés augmentent la difficulté à louer un bien et à garder le locataire. Un rendement de 3 à 4 % est convenable. De plus vos investissements prendront de la valeur sur le long terme. Renseignez vous sur les crédits d’impôts et dispositif comme la loi Pinel afin de profiter d’économies d’impôts.

Nos conseils pendant la location de votre logement

Sélectionnez le locataire qui ne présente aucun risque. Questionnez les candidats et demandez leur les justificatifs prouvant leurs propos. Pour limiter le risque d’impayés, le locataire doit avoir des revenus supérieurs à 3 fois le loyer et une caution. Dans les documents à demander figurent, entre autre, les pièces d’identité, la caution, les bulletins de salaires et les déclarations de revenus.

Pour être accompagné et vous soulagez d’un grand nombre de problème, faites appel à un professionnel au travers une agence immobilière ou un notaire. Le montant de la prestation équivaut à 5-10 % de vos loyers mais vous facilite la gestion des litiges et des démarches quotidiennes.

Pensez à prendre une assurance pour loyers impayés. Cette garantie vous assure le versement de vos loyers par votre assureur le jour où votre locataire décide de ne plus payer. Le coût de l’assurance est de 1,5 à 2,5 % de vos loyers pour votre tranquillité d’esprit.

Optez pour un crédit !

Pour le financement de votre projet immobilier, souscrivez à un crédit immobilier ce qui vous permettra de limiter votre apport. Si des travaux sont à prévoir, dirigez vous vers un crédit.

Sidebar