Marketing et ventes : conseils pratiques d’un consultant marketing pour faire face à la crise ! (1)

Chaque entreprise peut être amenée à vivre des moments critiques au sein de son existence, que la crise résulte d’un évènement particulier ou qu’elle se soit sournoisement installée au fil des années. Dans les moments de crise, il est impératif de mettre l’accent sur la Relation Clients pour y faire face. Si la recherche de nouveaux clients est moins opportune, la fidélisation des clients doit être au cœur des préoccupations de l’entreprise.

En effet, pendant les périodes de crise, vous devez démontrer à vos clients que vous tenez à eux. Dans la pratique, cela consiste à privilégier la fidélisation des clients au détriment du lancement de nouveaux produits ou services en vue d’attirer de nouveaux clients. Ceci s’explique par le fait que les clients ont tendance à réduire leur consommation en temps de crise.

Pour que votre produit ou vos services ne figurent pas dans la liste de ceux dont ils peuvent se passer afin de faire des économies, adoptez un système marketing approprié à cette situation critique. C’est pour cela que je vous offre quelques actions simples, que tout consultant marketing pourrait vous proposer pour faire face à la crise.

Maintenez votre présence sur le marché !

Si vous voulez que votre entreprise survive à la crise, il faut qu’elle soit active et proactive. Faites de la crise un moment opportun pour vous imposer sur votre marché. Pour afficher votre présence sur le marché, il vous est conseillé de miser sur la disponibilité de vos produits face aux clients.

En aval, favorisez et optimisez votre communication autant que possible. Par ailleurs, marquer sa présence sur le marché suppose aussi de mettre en avant ses produits et services par une campagne publicitaire adéquate, plus spécialement, en privilégiant les publicités moins onéreuses via le net. Mais l’organisation de rendez-vous avec vos clients n’est pas en reste même si la communication de masse est à soigner. En effet, le rendez-vous avec les clients en vue de tester vos produits, vous permettra d’évaluer leurs appréciations par rapport à vos produits et de consolider votre relation existante.

Elargissez votre part de marché pendant la crise !

Pour que la crise soit à l’avantage de votre entreprise, pensez à baisser le coût de votre produit ou de vos services, car la clientèle aura tendance à accorder la priorité aux produits moins chers. En opérant ainsi, vous vous démarquerez de vos concurrents et attirerez plus de clients.

Réduire vos coûts par le recours à une externalisation de vos services !

Pour survivre à une crise et faire de ces moments un tremplin pour votre entreprise, envisagez la possibilité d’externaliser vos services, ceci vous aidera beaucoup à réduire vos coûts dans le cadre de la fidélisation et la recherche de nouveaux clients.

En effet, l’externalisation permet de minimaliser les coûts de production. Dans la logique du Min-Max (minimum de coûts pour un maximum de profits), l’externalisation se révèle être une solution incontournable favorisant la survie de l’entreprise aux périodes de crise. Ceci s’explique que dans certains pays, le coût de la main d’œuvre et/ ou de matières premières sont plus abordables que dans le vôtre, tout comme pour les coûts opérationnels.

Nous pouvons citer un exemple concret en ce qui concerne le succès de la délocalisation : le secteur informatique. Si vous avez la conviction que la délocalisation et la relocalisation d’un parc informatique peut-être avantageux pour votre entreprise. N’hésitez pas à y recourir. Cette opération peut vous aider à éviter de perdre une bonne partie de votre clientèle et, en l’occurrence, de prévenir la faillite.

Pour mener à bien ces stratégies, vous aurez besoin de préparer un plan de redressement qui doit comporter les étapes suivantes :

1. Déterminez les zones de danger dans lesquelles votre entreprise pourrait passer. Identifier les points faibles de votre société peut vous aider objectivement à faire face à la crise car l’analyse de votre vulnérabilité est une étape incontournable.

2. Organisez un système de surveillance des produits, vous aidera à analyser si l’un d’entre eux s’écoule mal. Cette évaluation est importante dans l’optique de remédier à l’impasse commerciale d’un produit. A cet effet, établissez au préalable des signaux d’alarme dits « jalons », lesquels sont basés sur des indicateurs prospectifs dont la fiabilité est assurée et le repérage facile.

A propos de l’Auteur :
Spécialiste des plans de bataille Anti-Crise, Laurent Rignault exerce en tant que consultant marketing basé à Paris.
Pour le contacter ou obtenir une rencontre d’évaluation, cliquez sur www.laurentrignault.com

Sidebar