Quand les lycées diversifient leur offre de formation

Aujourd’hui, bien plus que les filières générales, la voie professionnelle commence à faire parler d’elle. Bien trop longtemps dénigrée et décrite comme un cursus scolaire pour les cancres, elle devient la solution privilégiée pour de nombreux jeunes. D’une part, les parcours de formation se sont multipliés, ensuite il existe des passerelles pour la poursuite d’études. Enfin, les élèves diplômés de par leurs qualifications professionnelles sortent de l’école avec une vraie valeur ajoutée sur le marché du travail, pour un accès plus rapide à l’emploi.

L’accueil des collégiens

Certains jeunes ont besoin d’être orientés très vite sur la voie professionnelle. Dès la quatrième, les élèves peuvent intégrer des lycées spécialisés pour suivre un enseignement pratique et technique jusqu’au brevet des collèges. Non seulement cela permet de les préparer à la poursuite d’une formation au lycée, mais cela limite considérablement les problèmes de déscolarisation de certains enfants qui ne se retrouvent déjà plus à l’aise dans le cadre d’un enseignement général.

La diversification des formations initiales

L’offre de bac professionnel s’est considérablement élargie pour former les jeunes à différents corps de métiers. Ce type de formation permet à la fois d’acquérir de solides bases théoriques à compléter par des périodes de stage en entreprise. Pendant très longtemps, ils étaient limités au domaine de l’hôtellerie, de la restauration, de la vente, de la plomberie ou de l’électricité, aujourd’hui, il est possible d’affirmer qu’il existe des bacs pros dans tous les secteurs d’activité.

L’attrait de l’apprentissage

S’il est une voie d’étude particulièrement convoitée en ce moment, c’est bien celle-ci. L’apprentissage permet aux jeunes de plus de 16 ans d’apprendre leur métier tout en étant déjà insérés dans le milieu de l’entreprise grâce à un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation. L’accès au marché de l’emploi est d’autant plus facilité que les entreprises qui accueillent un apprenti ont tendance à lui offrir un poste à la fin de sa formation. C’est intéressant pour les jeunes, car ils accèdent plus vite à une forme d’indépendance financière pendant leurs études.

Les formations post-bac

De plus en plus de lycées ont développé une offre de filières post-bac. Tout comme les bacs pros, l’on peut affirmer qu’il existe un BTS pour toute sorte de métiers. Il s’agit d’une formation qui permet d’accéder à un bon niveau de connaissance théorique et technique en deux ans. C’est une filière professionnalisante puisqu’elle inclut des périodes de stage en entreprise. C’est également une excellente passerelle vers d’autres voies d’études universitaires. Par exemple, il est désormais possible d’accéder au concours de l’école vétérinaire en sortant de certains BTS.

Les formations pour adultes

De plus en plus d’établissements proposent des formations continues ou à destination des adultes. Depuis la création d’un compte personnel de formation (CPF) pour les salariés et les demandeurs d’emploi, auquel les indépendants auront bientôt accès, les professionnels ont tendance à se perfectionner pour acquérir un meilleur niveau de compétence, voire parfois choisir la voie de la reconversion professionnelle. Ces formations sont très prisées par les personnes accompagnées dans le cadre de la création ou de la reprise d’entreprise.

Sidebar